Hokito

Partager sur :

Nous t’avons parlé il y a quelques semaines d’un des premiers jeux de cette nouvelle série de jeux abstraits chez l’éditeur Cosmoludo via notre avis de Kamon. Nous allons ici te parler de Hokito de Claude Leroy, autre petite pépite de cette collection, illustré par Tom Delahaye pour 2 joueurs de 8 ans et + et des parties de 10 minutes environ.

L’objectif dans Hokito sera de prendre d’assaut un maximum de tours adverses pour multiplier la valeur des tiennes.

Comment on joue ?

Chaque joueur va choisir les 18 jetons d’une couleur (blanc ou noir) et les positionner aléatoirement sur les 3 lignes du plateau devant lui.

Les jetons possèdent un chiffre sur leur dessus, allant de 1 à 3. Il y a 6 exemplaires de chaque. La valeur représente sa force qui servira en fin de partie si le jeton est au-dessus d’une pile, et surtout le nombre de déplacements qu’il doit faire.

Chaque tour, le joueur doit choisir un jeton de sa couleur ou une pile de jeton dont celui du dessus est de sa couleur et le/la déplacer d’un nombre de cases correspondant à sa valeur. Attention, seules les cases occupées comptent ! Un jeton ou une pile doit finir obligatoirement sur le même type d’élément (un jeton ou une pile). Les changements de trajectoire ne peuvent se faire que sur une case occupée.

La partie s’arrête quand un des joueurs ne peut plus effectuer de déplacement.

Ensuite, on comptera pour chaque pile ou jeton visible de sa couleur, sa valeur fois le nombre de jetons total de la pile. Celui avec le plus de point l’emportera.

Une variante existe aussi et change la mise en place avec une disposition aléatoire des 36 jetons !

Et alors, on en pense koa ?

La particularité de cette gamme de jeux abstraits, c’est cet équilibre entre une règle minuscule et une puissance de jeu très forte ! Ici encore, le jeu est une merveille d’efficacité et de minimalisme.

Côté matériel, on retrouve le même format de boite avec ici des jetons en bois d’excellente facture et très agréable à manipuler. Nous sommes par contre beaucoup moins convaincu par le plateau de jeu pliable qui n’est jamais plat et que l’on doit plier dans le sens inverse systématiquement afin d’avoir une surface de jeu la plus plate possible. Le visuel est ultra minimaliste aussi. Là où Kamon apportait un peu de couleur que la mécanique justifiait, ici point d’artifice, on va droit au but.

La mécanique est assez brillante. Il faudra choisir quelle pièce bouger en fonction de sa valeur qui définit ses capacités de déplacement. Si elle est “seule”, elle pourra contrôler une tour adverse d’un jeton seule. Si au contraire c’est déjà une pile, elle ne pourra contrôler qu’une autre pile adverse. Cela devra aussi être réfléchi en fonction des positionnements autour des pièces que l’on va prendre afin d’essayer d’en trouver hors de portée des autres pièces adverses. Bien entendu, plus nous arrivons à anticiper les coups adverses, plus la victoire sera probable. Le jeu va d’ailleurs monter en puissance et les derniers coups seront déterminants. Attention d’ailleurs à la petite frustration car la moindre erreur en fin de partie peut être fatale. Comme sur Kamon, la richesse stratégique pour un si petit jeu avec si peu de règles est passionnante.

D’autant plus que chaque partie ne dépasse rarement une durée de 10/15 minutes et va souvent demander une revanche, puis une belle. Une mise en place rapide, des parties rapide pour un plaisir assez immédiat.

Et toa Kylian, tu en penses koa ?

Kylian ➡️Adore
Kylian (10 ans)

J’aime bien Hokito parce que j’aime bien le concept qu’avec un seul jeton, on ne peut tuer qu’un autre jeton seul et qu’avec une pile, on peut tuer une pile. J’aime bien aussi parce que j’éclate toujours mon Papa en faisait des grosses piles qui multiplient par trois !

Hokito confirme le savoir faire de l’éditeur Cosmoludo autour des jeux abstraits. Il livre encore une fois une merveille de minimalisme avec un jeu intelligent, plaisant et peu évident à maitriser mais très gratifiant quand la victoire se rapproche. Il s’inscrit en plus dans une gamme complète et cohérente de 4 excellents jeux. C’est mon préféré des 4, même si je ne gagne quasiment jamais !

Un modèle de jeu abstrait !
Chaque décision devient de plus en plus critique.
Les pièces en bois très agréable.

Le plateau à déplier qui n’est jamais bien plat.
Souvent des écarts assez grand sur le scoring final, car les grandes tours attisent la convoitise des joueurs.
Le sourire de Kylian, 3/4 tours avant la fin quand il me regarde et qu’il sait qu’il va me démonter !

2 joueurs
10 minutes
8 ans et +

A découvrir

Chez Cosmoludo