Insider

Partager sur :

Insider, c’est koa ?

Insider est un party game à rôles cachés un peu dans la lignée des « loups garous » dans une toute petite boite chez Oink Games et distribué en France par Pixie Games.

C’est d’abord un jeu coopératif dans lequel les joueurs devront trouver un mot connu du maitre du jeu et du traitre uniquement, avant d’essayer de trouver qui est le traitre. Le traitre lui devra aider à faire deviner le mot mais sans se faire repérer afin de faire accuser un autre joueur. On retrouve donc des composantes de bluff, mais aussi d’accusation, en plus du jeu de déduction.

Comment on joue ?

Le matériel de la toute petite boite comporte un tas de carte avec au recto un nombre de 1 à 6 et au verso 6 mots numérotés, un sablier, et 8 cartons pour chacun des rôles du jeu.
Suivant la configuration de 3 à 8 joueurs, on prend le carton « maitre du jeu », le carton « Traître » et on complète en fonction du nombre de joueurs par autant de « Citoyen » que nécessaire, et on distribue un rôle à chacun.
Seul le « Maitre du jeu » annoncera son rôle et guidera la partie.

Il va demander à tous les joueurs de fermer les yeux.
Il va prendre le paquet de carte, retourner la première carte de manière a avoir un verso comprenant 6 mots devant lui, et sur le tas de la pile, un recto avec un numéro. En associant le numéro à la carte révélé, le mot à deviner par le groupe sera désormais connu du Maitre du jeu.
Il annoncera en avoir pris connaissance, fermera les yeux à son tour et demandera au traitre d’en prendre connaissance aussi. Il demandera au traitre de fermer les yeux en lui laissant quelques secondes, puis rouvrira les yeux pour cacher la carte afin de démarrer la première phase du jeu.

Tous les joueurs vont ensuite questionner le maître du jeu chacun leur tour ou en mode « grand bordel ». Il ne pourra répondre que par « oui », « non » ou « je ne sais pas ». Ils auront l’objectif de trouver le bon mot avant la fin du sablier. Si le mot n’est pas trouvé, la partie s’arrête et tous les joueurs ont perdu.
Si l’un d’eux trouve le mot, les joueurs enchaînent sur la 2ème phase du jeu et discutent ensemble afin d’essayer de trouver qui est le traître qui connaissait le mot puis ils votent dans un premier temps afin de déterminer si le joueur qui a trouvé est le traître ou non.
Le traître devra réussir à faire pencher la majorité vers un autre joueur pour gagner alors que les citoyens devront identifier le traître.

Le joueur qui avait trouvé la bonne réponse, révèle son rôle. Si la majorité à voté pour dire que c’était le traitre et que ça l’est, tous les autres joueurs gagnent la partie. Si ca n’était pas le traitre, il gagne la partie.
Par contre, si une majorité pense que ça n’est pas le traitre alors que ça l’est, le traitre gagne. Si c’est un citoyen normal, la partie continue, et l’on va organiser un dernier vote ou chacun devra pointer du doigt celui qu’il pense être le traitre. Le jouer avec le plus de vote est désigné et de la même manière, si c’est le traitre, les citoyens gagnent, sinon c’est le traitre.

Pour les enfants :

Les jeux de déduction ne sont pas forcément le type de jeu très adapté aux enfants (7-12) au départ. Manque de vocabulaire, références très différentes avec les adultes, fun peu présent sont quelques uns des éléments pouvant poser problème. Nous avions découvert en ce début d’année l’excellent Just One qui réussissait le tour de force d’allier fun, jeu de déduction, tout en étant très familiale et adapté à de jeunes joueurs !
Insider rentre aussi dans cette catégorie ! Pourquoi ? Pour une partie des mêmes raisons :

  • le jeu est simple à expliquer
  • c’est très fun
  • l’apport du bluff dans un jeu de déduction est une mécanique que les enfants adorent (les notres étant un peu nourris aux loups garous, time bomb et autres). Bien entendu, les enfants auront potentiellement moins de finesse pour les adultes, mais tu pourrais être étonné de voir comme ils arrivent vite à très bien bluffer !
  • tout est visible et le maitre du jeu peut facilement changer de mot (en retournant une nouvelle carte), si le mot parait trop complexe pour les jeunes joueurs autour de la table.
  • aussi parce qu’il n’y a pas vraiment de récompense pour celui qui trouve le mot, même au contraire parce qu’il sera au centre des débats afin de déterminer si c’est le traitre ou non. Donc même sans trouver, un enfant via l’aspect coopératif de la première phase, aura participé via ses questions à se rapprocher du mot à trouver. C’est aussi un bon moyen (à la Hackinator) d’expliquer aux enfants les quelques bonnes questions et bonnes stratégies pour réduire les possibilités.

De plus, la composante observation et mémorisation est très importante. Pour trouver le traitre, savoir qui a posé quelle question, et qui s’est rapproché « un peu trop vite » du mot est primordial.

N’hésitez tout de même pas à enfiler quelques parties à peu de joeurs (4, 5 max) avec enfants, avant de les mettre dans le grand bain d’une partie à 7-8 avec beaucoup plus d’adultes. Suis-je en train de dire de faire de tes enfants des petits fourbes, et de leurs apprendre à mentir ? Peut-être 🙂

En bref, Insider n’est pas un jeu pour les enfants, mais un jeu qui s’adapte très facilement et plait chez nous énormément.

Les parents, vous en pensez koa ?

Insider était déjà dans nos coups de cœur du 2ème trimestre 2019, cela devrait en dire long sur ce qu’on en pense, non ?
Car chez nous, c’est un succès continue depuis plusieurs mois, au point que certaines personnes de la famille sont même venues chez nous pour « essayer Insider » ! Les enfants l’adorent, nous les parents aussi.

Cet aspect en deux phases avec celle coopérative pour deviner le mot, et ensuite celle d’accusation/bluff est excellent. Cela donne des parties très courte et énergique entre 5 et 10 minutes qui en appellent immédiatement au moins deux autres ! Tout le monde veut avoir été traitre une fois ! Étonnamment pour le style de jeu, nous avons trouvé que ça tourne très bien dès 4 joueurs, que cela soit avec nos deux enfants ou entre amis/famille. Bien entendu, au dessus de 6 joueurs, c’est encore plus croustillant et drôle et s’en sortir en tant que traitre reste toujours aussi jubilatoire.

On apprécie aussi le minimalisme qu’on retrouve beaucoup dans le jeu. De cette minuscule boite typique des jeux Oink Games, à ce design, jusqu’au gameplay, tout est simple, basique et diablement efficace. Là où tant d’autres éditeurs nous balancent de grosses boites pleines de vide pour remplir les étagères des boutiques, ici le parti pris par l’éditeur d’avoir cette toute minuscule boite bien pleine est vraiment appréciable. La contre-partie, c’est que le prix parait malgré cela, un poil élevé (environ 20€) comparativement à d’autres jeux du même calibre.

Les enfants, vous en pensez koa ?

Insider est un super jeu dont je ne me lasse pas !
Déjà les règles sont hyper simple, très rapides à apprendre, donc une première super impression.
Ensuite, on retrouve ce concept de « chaque joueur à son propre rôle secret », un peu comme dans le loup-garou, que j’aime beaucoup.
Puis les parties sont très rapides, donc ça te permet d’en enchaîner pleins à la suite et ça c’est top.
Autre point positif : la taille de la boite du jeu. Oui, ça peut paraître bête dis comme ça, mais c’est super pratique. Quand on part en voyage, en vacances, c’est toujours bien d’emmener de quoi s’occuper avec soi, (surtout avec un jeu); donc il rentrera facilement dans un sac à dos ou dans ta valise !
J’aime beaucoup aussi les jeux de bluff, et du coup il y en a pas mal du bluff vu que le traître devra faire en sorte de ne pas se faire démasquer, tout en gardant un air assez normal…
Conclusion, c’est un jeu que j’aime beaucoup et j’adore y jouer, donc 10 sur 10 !

Célya (12 ans)

J’aime bien Insider parce que c’est dur quand t’es traitre de pas poser des questions trop proche du mot à deviner. Ça me fait penser un peu aux loups garous, ou les loups garous doivent aussi mentir pour pas se faire repérer, un peu comme le traitre dans Insider, ou aussi TimeBomb où les rouges doivent mentir quand ils ont des câbles ou la bombe.
Les moments que j’ai préférés en y jouant c’est vraiment quand j’étais traitre et que j’ai réussi à gagner. On est bien content aussi quand on arrive à trouver qui est le traitre.

Kylian (9 ans)

Au final, on en pense koa ?

Une toute petite boite bien pleine
Que c’est fun !
Le rôle du Maitre du jeu
Une nouvelle valeur sûre du party game

Prix un peu élevé
Design un peu trop minimaliste ?
On aurait presque aimé avoir deux sabliers, quand la première phase se finit vite.

4 à 8 joueurs
- de 20 mn
9 ans et +
Par
Akihiro Itoh, Kito Shinma, Daichi Okano, Kwaji
Distributeur
Pixie Games
Editeur
Oink Games

A découvrir