Le gant d’infinité : un jeu Love Letter (Marvel)

Partager sur :

Le gant d’infinité, c’est koa ?

C’est un Love Letter Marvel !

Si tu nous suis, tu sais à quel point nous aimons Love Letter. Un grand classique auquel on joue toujours beaucoup. Mi-Aout 2020 est sorti Le Gant d’Infinité : une nouvelle version de Love Letter autour des super-héros Marvel et de Thanos. Si tu ne connais pas Love Letter, on te conseille d’aller lire notre article sur Love Letter cet excellent jeu.

Cette version ne remplace pas juste les illustrations mais apporte un tout nouveau gameplay asymétrique. Jouable de 2 à 6, un joueur incarnera le fameux Thanos et devra combattre les autres joueurs qui jouerons les super héros en coopération contre Thanos

Comment on joue ?

En reprenant le concept de Love Letter, chaque équipe ayant un paquet de cartes distinct, et jouera tour à tour avec une carte en main (deux pour Thanos) en piochant une carte et jouant l’une des cartes en main pour réaliser son pouvoir. Le but ici étant d’être à la fin dans l’équipe qui survit : soit les superhéros, soit Thanos.

Les héros devront deviner des cartes de Thanos (à la manière du Garde en annonçant un numéro qu’il pourrait avoir dans sa main) où le combattre (à la manière du Baron en comparant la valeur de l’autre carte dans notre main avec une de celle de Thanos au choix) pour lui faire perdre le nombre de points de vie nécessaire (élément qui dépend du nombre de joueurs). Thanos lui devra deviner ou combattre les héros, mais pourra aussi tenter de trouver les 6 pierres d’infinité et mettre fin à la partie en claquant des doigts lors de son tour si les 6 pierres sont présente entre celles devant lui et celle de sa main !

Côté héros, on pourra aider nos coéquipiers en leur permettant de regarder l’une des cartes de Thanos, ou en leur octroyant des jetons « Pouvoirs » permettant d’augmenter la valeur de leur carte de +2 lors d’un combat contre Thanos. Côté Thanos, on jouera des sbires ou des pierres d’infinité pouvant avoir des pouvoirs assez fort sur tout ou partie des héros.

Pour les enfants :

L’apport de la licence va déjà faire une grosse partie du boulot pour être adopté par nos marmots fans de Marvel. Chaque carte représentera l’un des héros bien connu des films et comics avec une superbe illustration issue d’un comics du héro/méchant concerné.

Cette version est moins punitive que l’original, puisqu’ici on va jouer jusqu’à la fin de la partie, et au pire nous ferons uniquement perdre une vie à notre équipe. Là où il n’était pas rare dans l’original de sortir rapidement d’une manche à cause d’un Baron ou Garde bien placé, ici tous les joueurs resteront en place quoi qu’il arrive. Moins punitif, mais moins fun.

La partie déduction est toutefois toujours aussi importante. Coté Thanos, il faudra essayer de regarder quelles cartes n’ont pas encore été jouées parmi tous les héros afin de se lancer dans des combats que l’on peut gagner ou pour deviner les cartes des héros. Côté Héros, il va falloir combattre Thanos le plus possible avant qu’il rassemble les 6 pierres ! L’aspect Bluff est moins présent que dans le jeu original même si Thanos pourra se jouer un peu des héros en faisant croire être proche d’assembler les 6 pierres. Il est fort à parier que les enfants voudront par contre systématiquement jouer le grand méchant Thanos ! C’est le cas avec notre fils 🙂 Quel bonheur en tout cas de remporter une victoire côté Thanos en claquant des doigts !

Ça reste très accessible, encore plus si les enfants connaissent déjà Love Letter et est jouable dès 8/9 ans sans soucis.

Les parents, vous en pensez koa ?

Love Letter fait parti de nos valeurs sûres à la maison. Un jeu ultra simple et d’une efficacité exemplaire dont on ne se lasse pas malgré un très grand nombre de parties ! L’annonce d’une déclinaison Marvel avait tout pour exciter les plus geeks d’entre nous (Kylian et Papa surtout !).

Comme toujours avec les jeux à licence, on a d’abord tendance à se méfier, et nous avions peur d’un changement de photos et de noms de personnages sur le jeu de base qui n’aurait rien apporté. Ce n’est ici pas le cas du tout puisqu’en plus de la licence, on change totalement le gameplay avec cet aspect “tous contre un / un contre tous”, les superhéros contre Thanos. Une prise de risque plutôt agréable. C’est donc 6 pouvoirs côtés héros et 7 côtés Thanos sans compter les pierres qui correspondent à une version plus forte du pouvoir de la carte de même valeur !

On retrouve bien sur une réécriture de certains personnages classiques à Love Letter qui ne dépaysera pas les habitués du jeu d’origine :

  • le fameux Garde pour deviner une carte adverse. Star Lord (1), Nebula (1) et Spiderman (1) côté Héros et Outrider (1) chez Thanos. Corvus Glaive (2) permet aussi de vaincre une carte de valeur inférieure ou égale à 3 chez un héros de son choix.
  • le Prêtre avec Black Widow (2), Ant-man et la guêpe (2) et Gamora (2) qui permettent à un coéquipier choisi d’aller regarder une carte de la main de Thanos.
  • le Baron avec le combat qui profite en plus de l’ajout des jetons pouvoirs. Thor (3), Captain America (3), Hulk (3) pour combattre soi-même et Iron Man (6) ou Captain Marvel (6) qui permettent de combattre soi-même ou de faire combattre un coéquipier. Côté Thanos, on retrouve Black Dwarf (3) dans le même registre.
  • le Chancellier pour refaire sa main avec Ebony Maw (5) chez Thanos et Vision (5) et la Sorcière Rouge (5) côté Héros.
  • Thanos (7) quant à lui rappel la Princesse et ne pourra être joué, fera plus facilement remporter des combats mais sera la cible parfaite de tous les héros qui tenteront de le combattre avec des jetons pouvoirs.

Les habitués du jeu d’origine seront donc en terrain connu et on retrouvera agréablement certaines sensations du jeu d’origine. On aurait aimé un peu plus d’originalité sur certains pouvoirs, mais on apprécie toutefois que chaque héros de valeur identique soit tout de même différent sur le nom et l’illustration (hormis pour Outrider).

Le jeu se joue de 2 à 6 joueurs, et prendra de l’ampleur plus le nombre de joueurs est important. À 2 joueurs, le héros jouera systématiquement deux tours de suite. Ça reste agréable, mais moins que dans les autres configurations. De 3 à 6, c’est le nombre de points de vie de Thanos qui augmentera. L’interaction possible entre les héros est une composante intéressante de cette version puisqu’il ne sera pas rare de faire regarder une carte au héro suivant en espérant qu’il puisse avec une carte de niveau 1 vaincre une carte de Thanos ensuite, ou de lui octroyer un jeton bonus pour qu’il puisse plus facilement combattre Thanos.

Le seul vrai défaut de cette version c’est d’arrivé après un énorme classique indémodable dont on ne se lasse pas. Les filles à la maison lui reprochent justement cette perte de l’aspect compétitif avec ce un contre tous et la perte du fun engendré par les éliminations qu’on retrouve moins sur cette version où l’on perdra “simplement” des vies.

En conclusion, le Gant d’infinité n’a plus la fraicheur et ce côté jouissif du Love Letter original, mais est tout de même une excellente thématisation intelligente autour d’une licence prestigieuse qui ravira probablement les amoureux de Love Letter ainsi que ceux de Marvel (et du MCU) et une belle relecture “un contre tous” avec une composante coopérative d’un des tous meilleurs jeux de société.

Les enfants, vous en pensez koa ?

Célya ➡️Bof
Célya (13 ans)

Personnellement je ne suis pas hyper fan de cette version du jeu mais je trouve que le concept de l’avoir un peu « remixé » en thème Marvel est très sympa. Pour moi ce n’est pas vraiment du Love Letter. De base je pensais qu’on allait juste changer les personnages des cartes avec des pouvoirs qui leur correspondaient mais en réalité le jeu est quand même bien différent du Love Letter qu’on connaît tous avec l’approche un contre tous. Je pense qu’il aurait mieux valu garder la version simplifiée du jeu déjà existante. Là on a pleins de trucs en plus, car pour moi ils ne sont pas vraiment utiles pour rendre le jeu encore plus original ou les parties encore plus développées que ce qu’elles ne l’étaient déjà. Justement j’aimais bien dans Love Letter ce côté simple du jeu, et surtout le côté très compétitif que l’on ne retrouve pas d’après moi dans Love Letter Marvel. Là on devrait tous jouer contre Thanos, mon frère par exemple adore ce côté coopératif ou un contre tous, mais moi je pense que c’est ce qui me dérange le plus dans le jeu… Bien sûr je parle seulement pour moi car je sais qu’il y a des gens qui vont adorer ce jeu, c’est juste que pour moi le jeu ne vaut pas le Love Letter de base :/


Kylian ➡️❤️
Kylian (10 ans)

Love Letter Marvel c’est mon coup de cœur. Chaque personnage à des différents pouvoirs. Thanos à ses méchants avec lui et aussi ses pierres d’infinité. Il y a des cartes qui ressemblent au Love Letter normal et je trouve que ça mélange bien Love Letter et Marvel. Certains dessins ont l’air de venir des B.D. Il y en a des très joli et d’autres que j’aime moins. Je préfère jouer Thanos car il a plus de cartes dans sa main et ça donne plus de choix à chaque tour, et aussi on doit battre tous les autres joueurs, même si çà à l’air plus difficile de gagner en Thanos ! J’aime bien les combats et quand tu arrives à gagner les gros personnages avec des jetons pouvoirs.

Au final, on en pense koa ?

Une licence Marvel très bien exploitée.
Love Letter en version Un contre Tous !
Une interaction agréable dans le camp des superhéros.
Claquer des doigts en tant que Thanos une fois les 6 pierres d’infinités rassemblées !
La pochette pour ranger le jeu, toujours au top.

Moins sympa à 2 joueurs.
On aurait aimé un peu plus de cartes de chaque côté et des pouvoirs un peu moins inspiré du jeu de base.
Quelques choix trop évident côté Thanos (toujours jouer les pierres).
On perd le fun du jeu de base avec ses éliminations directes.

2 à 6
20min
10 ans et +
Par
Seiji Kanai, Alexandar Ortloff
Distributeur
Asmodée France
Editeur
Z-man Games

A découvrir