Res Arcana – Lux et Tenebrae

Partager sur :

Res Arcana fût l’un de nos jeux favoris en 2019. C’est pourtant un jeu plutôt expert mais qui a fait l’unanimité dans notre famille comme dit dans notre test. N’hésite pas à aller le lire si tu ne connais pas encore Res Arcana.
Lux et Tenebrae est la première extension de ce jeu et est sortie en décembre 2019.

Elle apporte :

  • 4 nouveaux Mages
  • 4 nouveaux Lieux de puissances (2 recto verso)
  • 4 nouveaux Monuments
  • 12 nouveaux Artefacts
  • 2 nouveaux Objets magiques
  • L’introduction de 8 Parchemins
  • La possibilité de jouer à 5 joueurs au lieu de 4 dans le jeu de base
  • Un rééquilibrage de la mise en place pour adapter le nombre de Monuments et de Lieux de puissance en fonction du nombre de joueurs.
  • Et un nouveau type de cartes : les Démons.

La boite prévoit aussi l’ajout d’un lot de 25 ressources (5 de chaque type) pour éviter d’être en manque pendant le jeu.

Les nouveaux mages, monuments et lieux de puissances ajoutent de nouvelles possibilités au jeu. Sans révolutionner le jeu de base, ils permettent d’avoir d’autres options de départ et d’autres plans de jeu. 

Les 4 nouveaux Mages

Parmi les nouveaux mages, on retrouve 

  • la « Dresseuse » qui va jouer sur la Vie (le vert) et les créatures pour être moteur à ressources,
  • le « Démoniste » qui joue avec le nouveau type d’artefacts : les démons, et permet de désengager un démon ou de reprendre une carte de sa défausse.
  • Le « Devin »  qui joue avec votre pioche en permettant d’adapter sa main (pioche 3 puis défausse 3).
  • Le « Barde » qui génère une ressource ou 2 Ors si l’on défausse une créature, un dragon ou un démon.

L’une des rares critiques que nous faisions à Res Arcana était justement le nombre limité de Lieux de puissance (malgré leurs côtés recto verso). C’est désormais corrigé par cette extension avec quatre nouveaux lieux de puissances (2 recto verso).

  • La « Forteresse de Cristal » est excellente, coute 4 ressources chaque type (or compris) mais rapporte 5 points + 1 par paire d’artefacts en jeu ! À son dos, l’« Antre des dragons » permet d’ajouter de l’Or à sa collecte et des points de victoires en engageant un dragon ou en défaussant 4 Vies (vert).
  • La « Porte des Enfers » joue avec les démons ou peut détruire vos créatures pour placer des ressources de Mort (noir) ou en défaussant 4 Vigueurs (rouge). À son dos, le « Temple des Abysses » peut désengager des démons chez tous les joueurs, ou générer de la Sérénité (bleu) en échange de l’engagement d’un démon ou de deux Morts et deux Sérénités (2 noirs 2 bleus).

Coté Monuments

  • Le « Laboratoire », une sorte de « Sirène » en mieux qui place une ressource défaussée sur une carte de son choix !
  • La « Cathédrale Impie » qui donne un point de victoire temporaire en l’engageant avec un démon en réaction à un contrôle de victoire
  • Le « Panthéon » pour collecter de la Vigueur (rouge) lors de la phase de collecte et en l’engageant mais en en donnant aussi aux adversaires.
  • et l’ « Atelier Démoniaque » qui collecte de la Vigueur ou de la Mort, et permet de dégager une carte en sacrifiant un Or et en l’engageant

Le plus gros changement de cette extension intervient au niveau des objets magiques. Le premier est « L’inscription ». Il permet au prix d’une ressource, d’aller chercher l’un des 8 parchemins du jeu. Parchemin qui pourra être utilisé lors d’un de ses tours de jeu et qui rejoindra la réserve seulement après utilisation. Il sera conservé entre les manches si non utilisé. Ces parchemins permettent de retrouver toutes les actions et stratégies du jeu à un coût un peu supérieur, mais ce qui évitera de se retrouver dans des situations de blocage (quand l’objet que nous souhaitions a été pris juste avant nous par exemple). L’autre nouvel objet magique « L’illusion » permettra de réaliser une action « comme si » elle venait d’un démon, ou d’une créature, ou en défaussant 2 ressources d’un dragon.

L’un des autres ajouts intéressant, c’est celui de l’équilibrage de la mise en place. Le nombre de monuments et de lieu de puissance sera désormais à adapter en fonction du nombre de joueurs, permettant de rendre la tension de chaque partie équivalente, peu importe la configuration.

Parlons maintenant un peu des nouveaux artefacts :

  • 8 démons rejoignent le pool de cartes avec des pouvoirs très intéressants. Le « Vortex de Destruction » permet de détruire un artefact et de récupérer son coup en ressources + 2, le « Gremlins du Chaos » de désengager un démon, le « Roi des Nains Maudits » de faire de l’Or à l’aide de ressources ou d’un dragon, le « Démon de feu » attaquera deux Vies (vert) adverses tout comme le « Chien de la Mort » créature et démon qui permettra de récupérer de la Mort (noir) pour chaque Or d’un rival ! Bref, du lourd.
  • Un nouveau dragon pacifique, le « Dragon Prismatique » qui permet de récupérer 4 ressources sur elle en échange d’un Or.
  • Une excellente créature, le « Lion d’Or » qui te protégera des attaques et collectera une Sérénité (bleu), une Vie (vert) et une Vigueur (rouge) !
  • Deux artefacts standards, la « Flasque de Lumière » qui permet notamment de réagir à une destruction d’un artefact pour collecter une ressource et la « Machine Infernale » permettant de récupérer les ressources présentes sur une autre carte ! Ce qui ouvre de nouvelles possibilités de synergies.

Au final, on en pense koa ?

Chez Akoa Tujou, nous ne sommes pas vraiment adeptes des extensions de jeu. Elles sont souvent créées pour faire ressortir le jeu des étalages et pour en refaire parler, et ont souvent tendance à dénaturer le jeu en le rendant plus complexe et aussi plus long. Lux et Tenebrae réalise pour nous le tour de force de ne pas dénaturer tout ce qui faisait le charme de Res Arcana, d’introduire de nouvelles stratégies tout en gardant intactes les sensations de jeu, l’équilibre du jeu et les durées de parties. Elle ne rajoute quasiment aucune nouvelle règles (hormis expliquer la conservation des parchemins), et enrichie encore le jeu, pourtant déjà très riche de base. On ne révolutionne donc rien, mais on continue de l’améliorer.

Nous sommes encore impressionnés par la qualité d’édition et d’équilibre de ce jeu, et l’extension arrive à garder cela tout en l’améliorant encore. Le plaisir de jeu avec ou sans draft n’en est que décuplé car malgré l’ajout de cartes, de stratégies, de lieux, de monuments, toutes les stratégies restent toujours valables et possible.

Cela fait tout simplement de cette extension, une extension indispensable pour tout joueur aimant le jeu de base. Plus aucune de nos parties ne sont faites sans. Cerise sur le gâteau, elle rentre aisément dans la boite de base, la place ayant été prévue. On en finit presque par se demander si le jeu ne contenait pas initialement les deux extensions (une deuxième est déjà annoncée) ?

Quoi qu’il en soit, nous attendons la prochaine avec impatience, et nous sommes ravis de continuer à prendre autant de plaisir sur l’un de nos jeux préférés de l’année 2019.

2 à 5 joueurs
30mn à 1h
12 ans et +
Par
Thomas Lehmann
Distributeur
Asmodée
Editeur
Sand Castle Games
Illustrateur
Julien Delval

Chez Sand Castle Games