Jaipur

Partager sur :

Jaipur, c’est koa ?

Jaipur est un grand classique du jeu 2 joueurs sorti en 2009 et réédité tout récemment par les Space Cowboys et distribué par Asmodee France dans une superbe édition avec cartes et jetons de type Poker.

C’est un jeu de Sébastien Pauchon, à qui l’on doit notamment des jeux récent comme Corinth (voir notre test), ou encore de grands classiques comme Jamaica. Il est illustré avec classe par le talentueux Vincent Dutrait.

Dans Jaipur, tu vas incarner un marchand qui va essayer d’être plus riche que son concurrent en troquant, vendant, récoltant des marchandises au marché.

Comment on joue ?

On part avec 5 cartes au hasard en main. Ces cartes vont représenter des marchandises, dont le type est défini par la couleur, et des chameaux.

Les chameaux seront posés devant soit et on placera 5 cartes sur le marché : 3 chameaux et 2 marchandises au hasard.

Chaque tour, on pourra soit :

  • Récolter une carte marchandise au marché, et la mettre dans notre main.
  • Récolter plusieurs cartes marchandises au marché d’une même couleur, en les troquant contre des chameaux ou cartes de sa main.
  • Récupérer tous les chameaux du marché.
  • Vendre une ou plusieurs marchandises du même type.

Pour chaque vente effectuée, on récupère autant de jetons que de cartes vendus de la même couleur. Les jetons rapporteront plus ou moins de point suivant la couleur (Attention, certaines couleurs nécessite de vendre au moins 2 cartes marchandises).

Si on arrive à faire une vente de 3 marchandises du même type ou plus (jusqu’à 5), on pourra prendre un bonus correspondant, qui rapportera là aussi de précieux points de victoire en fin de partie.

Sachant qu’on se doit de respecter une limite de 7 cartes maximum en main.

La manche s’arrête lorsque deux piles de jetons sont vide. Le joueur avec le plus de chameaux un bonus de 5 points de victoire. Celui avec le plus de point remporte une manche.

Le premier joueur à gagner deux manches remporte la partie.

Pour les enfants :

Jaipur, est un jeu relativement accessible. Les règles s’assimilent assez vite, et n’importe quel enfant un peu joueur dès 8 ans pourra lui aussi jouer au marchand. Le jeu est plutôt joli, coloré, et bien servi par un matériel impeccable. On est toutefois dans un jeu de stratégie pure et dure qui demande déjà une certaine expérience de jeu.

Il est assez difficile de gagner sans tenir compte du joueur adverse. Il faudra donc en permanence, surveiller ces choix pour anticiper ses ventes. Ou de temps en temps aller piquer sur le marché une carte qui l’intéressait mais qui l’aurait rendu trop fort (lui permettant par exemple une vente de 4 ou 5 exemplaires). Et aussi faire les bons coups ou renouveler le marché au bon moment (quand on sait que l’adversaire à 7 cartes par exemple, nous savons qu’il sera obligé de vendre au tour prochain, ce qui nous laisse deux tours de marché).

Jaipur est vraiment un jeu adapté à une approche Parent / Enfant avec cette simplicité de jeu et cette fluidité qui rend chaque partie très dynamique et plaisante.

Les parents, vous en pensez koa ?

Dès la première partie, on voit tout de suite pourquoi Jaipur est considéré comme un grand classique. Les règles sont simples, le matériel très plaisant, les parties sont fluides et rapides (20 minutes à peine) et le jeu possède un côté stratégique affiné aux petits oignons. C’est addictif au possible !

On retrouve notamment une bonne gestion de main et de collection. Il faudra anticiper les coups adverses. Prendre les jetons avant lui quitte à en prendre moins que prévu. Prendre les chameaux au bon moment et faire preuve d’un peu d’opportunisme en fonction des cartes présentes au marché et de la taille de la main adverse…

La part de hasard avec la pioche est toutefois assez importante, et il faudra faire preuve d’opportunisme pour tirer avantage d’une situation mal embarquée, ou d’une pioche qui avantage plutôt l’adversaire.

C’est le 1er jeu de cette nouvelle gamme deux joueurs chez les Space Cowboys, et on a hâte d’essayer la suite (Ankh’or, Tea for two…)

C’est un plaisir autant avec les enfants qu’entre grands et on peut dire que Jaipur est chez nous l’un de nos jeux pour deux joueurs favoris.

Les enfants, vous en pensez koa ?

Jaipur, c’est un jeu avec très peu de règles mais pas mal de stratégies, et qui est en plus très fluide dans la manière de jouer… Et pour moi, j’aime beaucoup les jeux comme ça. Je trouve que l’on peut jouer à tout moment ; même si on est un peu fatigué, voir pas du tout, ça passe tout seul et c’est plutôt cool.
Aussi j’aime bien l’effet que nous apporte les chameaux. Au début c’est vrai qu’on pourrait penser qu’ils sont inutiles, mais pas du tout, au contraire ! Comme tu le sais, tu disposeras de 5 cartes présentes sur le marché, dont tu pourras normalement, récolter une de ces cartes marchandises que tu mettras dans ta main. Mais suivant les chameaux que tu auras, tu pourras les échanger contre le même nombre de cartes marchandises que tu souhaites.
Imaginons que tu possèdes 3 chameaux en main, et qu’il y ait 3 cartes marchandise que tu veuilles à tout prix dans le marché, tu pourras, si tu le souhaites, échanger ces 3 chameaux, que tu remettras dans le marché, contre ces 3 marchandises. Pas mal nan ?! Puis je trouve que l’interaction qu’il y a entre les 2 adversaires est géniale. : Par exemple, quand on prend les jetons, plus on les prend vite et plus on aura de points, donc si tu prends les 3 premiers verts (un de 5 points et deux de 3 points), tu seras avantagé par rapport à l’autre joueur car s’il décide lui aussi de prendre des verts, il récoltera moins de points. Et c’est pareil pour les cartes du marché, il y a beaucoup de stratégies pour bloquer l’autre joueur, ou s’avantager soi-même, mais quand tu y joueras, tu comprendras ce que je veux dire !
Puis pareil, je trouve que les bonus que tu obtiens si tu arrives à vendre 3, 4 ou 5 cartes d’un coup rajoutent des sacrés avantages, et encore une fois ça rajoute encore plus de stratégies.

Célya (12 ans)

J’aime bien Jaipur parce que c’est un jeu où il faut bien réfléchir pour choisir les cartes que tu prends et les cartes que tu vends. C’est bien d’avoir les points des chameaux même si souvent on ne sait pas vraiment si la meilleure stratégie c’est d’avoir le plus de chameaux ou de les utiliser pour prendre plusieurs fois les mêmes cartes. J’aime bien aussi les dessins et jouer sur les marchandises les plus rares qui rapportent plus de points.
Il faut aussi bien regarder le nombre de cartes que tu as dans la main, parce que au bout de 7 cartes, on est obligé d’en vendre et on ne peut plus en prendre.

Kylian (9 ans)

Au final, on en pense koa ?

Un grand classique du jeu à 2 joueurs qui n’a pas pris une ride.
Extrêmement fluide et tendu !
Une très belle édition.
La pièce en métal pour le choix du 1er joueur.

🤷‍♂️

2 joueurs
30mn
10 ans et +

A découvrir