Stella – Dixit Universe

Partager sur :

C’est koa ?

Stella – Dixit Universe un jeu compétitif d’interprétation d’images dans l’univers de Dixit, utilisant des images Dixit pour 8 ans et + de 3 à 6 joueurs avec des parties allant de 30 minutes à une heure.

Dans Stella, nous incarnons des chasseurs d’étoiles en pleine compétition tentant de faire des étincelles tout en ne s’éloignant pas trop du groupe.

Avis réalisé à partir d’un exemplaire personnel.

C’est ki ?

Stella est l’œuvre de Gérald Cattiaux (auteur du très bon Master Word) accompagné par Jean Louis Roubira (auteur de Dixit), chez Libellud et Asmodee France avec des illustrations réalisées par Jérôme Pélissier.

Comment on joue ?

Une partie de Stella va se jouer en 4 manches. À chaque manche, un mot sera révélé et les joueurs devront secrètement coché sur leur plateau personnel, les cartes Dixit parmi les 15 (3 lignes de 5) qui selon eux correspondent au mot. L’objectif étant de trouver celles que d’autres joueurs vont aussi trouvés.

Le joueur qui aura coché le plus de cases, se retrouvera dans l’obscurité.

Ensuite tour à tour, les joueurs désigneront une case qu’ils ont cochée :

  • Si plusieurs autres joueurs l’ont cochés aussi, chacun coche deux étincelles.
  • Si un seul autre joueur l’a coché, chacun des deux coche les trois étincelles.
  • Si personne ne l’a coché, le joueur chute et ne désignera plus de case pour cette manche. Si le joueur était dans l’obscurité, il efface en plus une étincelle par carte où il en avait gagné.

À la fin de chaque manche, on compte le nombre d’étincelles et on reporte cela sur le tableau de score, on efface sa grille et on renouvelle une ligne de carte.

À la fin de la quatrième manche, le joueur avec le plus de points l’emporte.

👍🏻 Qu’est-ce qu’on aime dans Stella – Dixit Universe ?

✅ Un Dixit, plus facile à jouer et à expliquer grâce aux cartes mots.
✅ La réutilisation possible de nos cartes Dixit (jeu ou extension).
✅ Des visuels toujours à tomber !
✅ La gestion de l’obscurité pour le joueur qui a choisi le plus de cartes est une excellente idée afin de pénaliser les prises de risques ratées !
✅ Le choix assez délicat à chacun de nos tours sur la carte ayant le plus de chance d’avoir été choisi par d’autres pour éviter la chute.
✅ Les cris de joie à chaque Super étincelle ! (un choix partagé avec un seul autre joueur).
Le matériel est très chouette, entre les plateaux effaçables et les mini jetons de poker de chaque joueur.

Pourquoi tu pourrais aimer ?

Si tu aimes les Dixit Like, facile d’accès et plaisant à jouer avec tous types de public ou recherche un moyen original de réutiliser tes cartes et extensions Dixit, Stella est un excellent choix.

👎🏻 Pourquoi on aime moins ?

Quand les mots tombent vraiment loin des cartes du plateau, ça donne des manches peu passionnantes.
Un comptage de points un peu particulier et peu intuitif au départ (un choix partagé par plusieurs autres joueurs remportent 2 étincelles).
Un thème finalement absent.

Pourquoi tu pourrais ne pas aimer ?

Si tu penses avoir fait le tour des jeux d’interprétation ou de communication à base d’images, ou n’aime pas cela, peu de chance que celui-ci te fasse changer d’avis.

Les enfants, vous en pensez koa ?

Célya ➡️Bof
Célya (14 ans)

Alors pour commencer je trouve que toute la thématique ainsi que le concept du jeu sont très plaisants et bien pensés, de plus les cartes sont absolument magnifiques (pas étonnant lorsqu’on voit le nom Dixit), et même la boite du jeu donne envie de le tester. Cependant, il faut avouer que je suis un peu déçue de ce jeu car, de mon avis personnel, il y a quelque chose qui me bloque et qui faut que je n’arrive absolument pas à gagner, alors qu’à Dixit ou les jeux du même style, j’étais l’une des plus fortes. En général j’ai une imagination un peu trop débordante, mais d’un côté, j’ai aussi une logique que les autres n’avaient pas donc j’arrivais facilement à faire des points. Et là où j’y arrivais bien dans Dixit, c’était que l’on jonglait constamment entre ces moments de « il faut que je choisisse une carte évidente mais pas trop pour contrer mes adversaires » et « il faut absolument que je choisisse la carte la plus évidente pour piéger les autres encore une fois » et je sais que pour ma part, j’ai mes défauts et mes qualités dans ces deux catégories. Or, dans Stella, on joue constamment sur ce même principe de « il faut que je choisisse une carte évidente mais pas trop car sinon tout le monde votera pour la même ». Donc ce qui me pose vraiment problème dans ce jeu, c’est qu’on ne peut pas avoir totalement recours à son imagination. On doit se mettra à la place des autres car ils ne pensent pas comme nous et je trouve ça dommage, car comme je l’ai dit dans Dixit, lorsque c’est notre tour, on a carte blanche pour choisir la thématique donc on peut partir aussi loin qu’on veut, alors que là, on doit vraiment s’adapter. Et j’ai beaucoup de mal avec cela car même avec plusieurs parties, je n’arrive toujours pas à trouver le juste milieux. Mais en soi le jeu est vraiment bien et après tout ce n’est que mon avis personnel et je sais que tout le monde ne pense pas comme moi.


Kylian Sympa
Kylian (11 ans)

Moi, je ne trouve pas que ça ressemble à Dixit car on n’a pas de thèmes à inventer et on ne piège plus les gens en posant nos cartes. C’est un autre jeu qui utilise des cartes Dixit mais qui ne ressemble pas. Les cartes sont toujours aussi belles par contre. Le jeu est sympa quand même, car il est plus facile à jouer, mais moi je préfère Dixit.

En conclusion, notre avis sur Stella – Dixit Universe

Stella est un jeu dans l’univers de Dixit et la filiation est effectivement évidente. On retrouve toujours donc ces cartes oniriques aux illustrations absolument sublimes mais cette fois au service d’un jeu qu’on pourrait présenter comme un mélange de Dixit, CodeName et Unanimo avec des images, le tout mâtiné de stop ou encore et de prise de risque dans les décisions. Joli mélange qui fonctionne au final très bien et qui permet d’apporter de la modernité au gameplay de Dixit. Pas une révolution pour autant, car dans le style, Detective Club reste probablement la meilleure utilisation de ce genre cartes tout en étant beaucoup plus fun, mais Stella est quand même une chouette proposition qui pour beaucoup (dont nous les parents) remplacera sans hésitation un Dixit qu’on a de plus en plus de mal à sortir désormais.

Encore une belle sortie pour Libellud, mais qu’on aimerait revoir dans des propositions plus proches de Dice Forge ou Seasons. Côté auteur, Gérald Cattiaux nous confirme qu’il devient un auteur à surveiller dont on a hâte de voir les prochaines sorties.

3 à 6 joueurs
30mn à 1h
8 ans et +

A découvrir

Chez Libellud