Wangdo

Partager sur :

Wangdo, c’est koa ?

Wangdo est un jeu familial sorti chez Matagot le 24 janvier 2020, dès 8 ans pour des parties d’environ 20 minutes. C’est une réalisation de Sébastien Pauchon (Jaipur, Corinth, …), Grégoire Largey et Franck Crittin, illustré par Jakub Rebelka.

C’est un jeu de course et de placement où l’objectif sera d’être le premier joueur à remplir son plateau individuel pour remporter la partie.

L’histoire se déroule en Asie du nord-est. Tu représentes le prince d’un des 4 clans du royaume envoyé acquérir les connaissances et compétences nécessaires pour pouvoir devenir le nouvel héritier du trône.

Le plateau individuel est composé de 4 colonnes, chacune représentant les 4 types de jetons connaissances en deux exemplaires chacun (ou trois à deux joueurs) qu’il faudra récupérer.

Mise en place

On va placer une stèle d’ours de chaque couleur dans chaque temple du plateau jeu et distribuer 3 stèles d’ours au hasard à chaque joueur. Les autres stèles seront placées dans le sac prévu à cet effet. Puis on placera un jeton connaissance par case du plateau. On remplacera les jetons stèles d’ours par des stèles d’ours choisies aléatoirement et on donnera un plateau individuel à chaque joueur afin de finaliser la mise en place. La partie pourra ensuite démarrer.

Les stèles d’ours sont disponible en 4 couleurs et vont servir à récupérer des jetons connaissance. C’est important car le jeu est basé sur le Théorème des 4 couleurs qui dit qu’il est possible, en n’utilisant que 4 couleurs différentes, de colorier n’importe quelle carte découpée en région connexe sans que deux régions juxtaposées ne soient de la même couleur !

Comment on joue ?

Les joueurs joueront tour à tour et pourront réaliser l’une des deux actions suivantes : 

  • Prendre des stèles : deux de couleur de son choix sur les temples du plateau de jeu ou trois au hasard dans le sac et les placer ensuite dans sa réserve. Sachant qu’on ne peut avoir plus de 10 stèles en réserve.
  • Prendre un jeton connaissance. Pour cela il va falloir placer une stèle à l’endroit du jeton que l’on souhaite en respectant une contrainte imposant de ne pas avoir de stèle de même couleurs sur les routes reliées à cet endroit. Il faudra aussi être capable de faire des offrandes de stèles des couleurs des autres stèles présentes sur les chemins connectés.

Les offrandes devront être placés sur les cases du temple, et une fois la zone d’une couleur remplie, nous pourrons vider ce temple en remettant les stèles dans le sac et récupérer une stèle d’une autre couleur de notre choix pour la placer dans notre réserve.

À chaque fois qu’une colonne est complété sur notre plateau personnel à l’aide de deux jetons connaissances, nous pourrons piocher une carte qui nous donnera des bonus. Ces bonus pourront être utilisés lors d’un prochain tour. ils donneront des avantages ou permettront de modifier les règles de poses par exemple.

Le premier joueur à remplir les 4 colonnes lance la fin de la partie. Une fois que tous les joueurs ont fait un nombre de tours identique, le gagnant est désigné. Si plusieurs joueurs ont remplis les 4 colonnes, celui avec le plus de sceau de dragons (présent sur certains jetons connaissances et sur certaines cartes) l’emporte.

Pour les enfants :

Wangdo rentre dans la catégorie des jeux de plateau très accessible. Les règles sont très simples avec les deux actions possibles par tour, et le concept du jeu facile à appréhender. Le design et le thème (plaqué) des ours ajoutent un côté mignon et sympathique au jeu pour les plus jeunes. La durée de partie (entre 15 et 20 minutes) et la mise en place rapide permettent d’en faire un bon candidat pour le “petit jeu du soir”.

Mais ne vas pas croire qu’il est très simple à jouer pour autant. Nous sommes en face d’un jeu abstrait, où les dilemmes de choix de positionnement sont intéressant, puisqu’il faudra visualiser parmi toutes les cases disponibles (celle avec une stèle adjacente), lesquelles on veut essayer de “prendre”, et à chaque fois s’assurer que l’on possède une stèle d’ours pouvant s’y placer ainsi que les ours que l’on doit donner en offrande. Pas mal de choix qui en font un jeu qu’on va recommander dès l’age de 8 ans.

Il faudra donc faire preuve d’un minimum d’anticipation (au moins de l’action du prochain tour, ainsi que si possible des couleurs de stèles que l’on espère avoir) et d’opportunisme (puisque les places pourront être prises par d’autres joueurs jouant avant nous) afin de s’en sortir et d’espérer remporter la course. Les cartes qu’on obtient après complétion d’une colonne de connaissance, permettent d’ajouter encore un peu de stratégie afin de les jouer au moment opportun ou de les conserver pour peut-être départager des égalités de victoire au nombre de sceaux de dragons.

Tout ceci fait de Wangdo un excellent jeu pour jouer en famille avec des futures ludistes.

Les parents, vous en pensez koa ?

Wangdo est l’essence même d’un bon jeu de stratégie familial :

  • Des règles claires, simple et abordable.
  • Du matériel attirant avec ses jolies stèles d’ours et un design BD/Comics chaleureux.
  • Et pourtant une stratégie de jeu intéressante et pas évidentes du tout.

Les choix à faire entre les actions (choisir deux stèles ou tenter une sélection de trois au hasard dans le sac), l’observation de l’avancée des autres joueurs et des différents jetons encore présents sur le plateau et l’anticipation nécessaire vont donner un peu de challenge aux jeunes joueurs tout en rendant le jeu sympathique et suffisamment tendu pour des adultes déjà plus joueur. C’est très fluide, plaisant à jouer et tourne très bien peu importe la configuration. À deux joueurs, la lutte sera complexe et plus calculatoire, alors qu’a 3 et 4, les places disponibles bougeront un peu plus, et l’opportunisme sera d’avantage présent. L’interactivité est essentiellement présente sur le placement et l’aspect course puisque seul le plus rapide l’emportera.

Chaque plateau individuel correspond à un personnage différent. C’est joli comme tout, chacun à un style propre, mais le choix n’a aucun impact pendant le jeu puisque hormis le dessin du personnage, ils sont tous identiques. On aurait pu imaginer que chacun démarre avec une maitrise particulière dans un domaine par exemple, pour donner une importance et une identification supplémentaire au choix du plateau. Même chose pour chaque jeton. Récupérer une connaissance militaire plutôt qu’une autre ne change absolument rien dans le jeu, et on oubliera très vite le thème initial pour juste placer des ours et prendre des jetons. Un peu dommage.

Wangdo n’est pas forcément le jeu que l’on sortira régulièrement entre adultes joueurs, mais c’est par contre un candidat idéal pour des parties rapides en famille comprenant suffisamment de réflexion pour avoir généralement l’envie d’en faire une revanche dès la fin de partie.

Les enfants, vous en pensez koa ?

Célya ➡️Adore
Célya (12 ans)

Déjà pour commencer, je trouve que le design est vraiment sympa, surtout les petites statuettes en forme d’ours qui sont très cute. Puis je trouve qu’il y a quelques stratégies mais sans trop en avoir non plus, juste ce qu’il faut et c’est parfait quoi !

Les variations entre 2 joueurs et 3,4 joueurs sont aussi bien pensées car je me souviens de la première partie que nous avions faite : lors de la mise en place, nous avions placés nos plateaux individuels (sans faire exprès bien sûr) sur la face 2 joueurs. Et toute la partie on s’était dit que c’était assez étrange car au bout d’un moment il n’y aura plus de jetons disponibles alors que le jeu ne sera même pas encore terminé ! Dans la manière de jouer, je trouve le jeu très fluide et extrêmement simple au niveau des règles, et en général ce genre de choses marque de gros points positifs dans le jeu ! Et j’aime bien aussi le dilemme de « soit je pioche 3 stèles au hasard que je ne choisirai pas, ou soit je pioche 2 stèles que je pourrais choisir ». Pour moi en début de partie je te conseillerais de piocher au hasard, de sorte à ce que tu puisses faire pleins de stratégies en fonction de leurs couleurs.


Kylian ➡️Adore
Kylian (9 ans)

J’aime bien Wangdo parce qu’il faut bien réfléchir à ce que tu dois faire pour prendre les stèles, soit dans les temples soit dans le sac. Afin de savoir quels jetons connaissances tu vas aller chercher après. J’aime bien aussi les cartes bonus que tu as quand tu finis une colonne de connaissances. Ça donne un pouvoir bonus qui peut t’avantager sur les tours d’après, comme échanger des stèles ou avoir à faire moins d’offrande. Les figurines de stèles d’ours sont mignonnes et les personnages trop beaux. Moi je préfère le bleu même si ça ne change rien au jeu.

Au final, on en pense koa ?

Superbe équilibre entre simplicité des règles et challenge intéressant.
Très adapté à du jeu en famille avec des enfants.
Un matériel impeccable.
Le travail d’illustration, avec notamment un intérieur de boites somptueux.
Partie tendues et rapides.

Aucune différence liée au choix d’un plateau individuel.
Thème plaqué.

2 à 4 joueurs
20min
8 ans et +
Par
Frank Crittin, Grégoire Largey, Sébastien Pauchon
Distributeur
Surfin Meeple
Editeur
Matagot
Illustrateur
Jakub Rebelka

A découvrir

Chez Matagot