WhaAat ?

Partager sur :

WhaAat, c’est koa ?

C’est la nouvelle sortie de la bande à Monique, alias Kyf édition, qui nous avait déjà bien fait rire avec le déjanté Fou Fou Fou. Ici on retrouve pour ce party game de déduction en équipe, Nico Normandon aux manettes et Pierô aux illustrations.

Dans WhaAat, deux équipes s’affronteront, les jaunes contre les bleus. Il faudra être la première équipe à obtenir dix points. Les points s’obtiendront en faisant deviner à notre équipe une des six situations plus ou moins ridicule à l’aide de jetons indices à placer sur des objets.

Comment on joue ?

Après avoir séparé les joueurs en deux équipes, on place sur le support de cartes 6 cartes situations et sur la table 9 objets en une grille de 3×3. On distribue ensuite aux équipes les 3 jetons indices de leurs couleurs (désignée au hasard). Les bleues démarrent la partie.

L’un des joueurs bleus va être désigné pour être le “Monique” de la manche et va piocher une carte Zone au hasard. Cette carte zone lui indiquera quelle situation du tableau il doit faire deviner (en fonction de la couleur de fond de la carte).

Il va devoir placer de 1 à 3 de ses jetons indices, soit sur la face “Utile” afin d’indiquer que cet indice est Utile dans cette situation, ou sur sa face “Inutile” pour indiquer que l’objet est Inutile dans cette situation.

Plus le nombre d’indices utilisé est grand, moins la situation rapportera de point à l’équipe si elle est correctement trouvée. 3 points si un seul jeton a été utilisé, 2 points si deux jetons, 1 point uniquement si les trois jetons l’ont été.

Si l’équipe s’est trompée, c’est l’équipe adverse qui marque 1 point !

On remplace ensuite la carte situation qui était à trouver ainsi que les cartes objets utilisées (en les retournant la première fois puis en les remplaçant ensuite), et on passe à l’équipe suivante.

La partie s’arrête dès qu’une équipe arrive à 10 points.

Règle spéciale pour 2 joueurs

On peut aussi jouer à deux joueurs, en se faisant deviner des situations à tour de rôle de manière coopérative afin d’obtenir le meilleur score possible. Le tout via 13 cartes situations uniquement (6 sur le support et 7 sur une pioche).

Les parents, vous en pensez koa ?

Le secteur des party games est vraiment en ébullition ces derniers temps. C’est déjà le constat que nous faisions lors du test en famille de Mot Malin et ce WhaAat vient encore s’ajouter à cette superbe liste de party games de déduction de qualité sortis récemment. Au lieu de jouer autour des mots, WhaAat se positionne sur le plan des Situations, puisque l’objectif sera par équipe de faire trouver la situation qui correspond à l’aide d’indices posés sur des objets à nos partenaires.

Ce gameplay a en tout cas le mérite d’être original. Identifier de 1 à 3 objets pour se rapprocher de la situation que l’on doit faire deviner n’est pas toujours une mince affaire. C’est un excellent exercice de déduction, guessing et élimination à réaliser, autant du côté du joueur qui doit faire deviner la situation que ceux qui doivent la trouver avec l’aide des objets. Certaines fois, cela sera très évident, créant un petit déséquilibre sur certaines parties où la chance peux rapporter 3 points facilement à une équipe. D’autres fois, il faudra vraiment aller chercher loin et jouer intelligemment avec les deux types d’indices : c’est utile / c’est inutile, pour amener les joueurs à suivre notre raisonnement. Bien sur en prenant en compte les 6 autres situations visible et les 9 objets disponibles ! Malin et diablement efficace.

Le scoring complète bien le gameplay avec cette prise de risque qui va forcer une équipe un peu à la traine à tenter de recoller au score en utilisant le moins d’indices possibles ! Vaut-il mieux assurer un point avec 3 indices, jouer petit et assurer les 2 points avec 2 indices, ou tenter le coup avec un seul indice pour espérer prendre 3 points ? Un joli dilemme qui convient très bien au jeu. D’autant plus que la prise de risque est double, car une erreur et c’est l’équipe adverse qui prendra un point !

L’une des choses que l’on peut attendre d’un party-game, c’est d’être drôle. Au niveau de l’ambiance, on se situe plutôt au milieu entre un CodeNames (très sérieux) et un Fou Fou Fou (complétement débile). Les situations sont soit sérieuses, soit cocasses et l’humour de la combinaison avec les objets amèneront quelques échanges bien rigolos. C’est sûr que le Canard en plastique ne te seras pas d’une grande aide chez le Banquier, ton compte à découvert :-).

Côté Matériel, l’éditeur a fait le choix de proposer un plateau que l’on pose sur un petit chevalet, de manière à mieux rendre visible les 6 situations en cours et leurs couleurs. Ça n’était pas obligatoire, mais c’est plutôt agréable à utiliser même s’il faut un peu de douceur pour placer / enlever les situations entre chaque manche. Sur le visuel, on retrouve la patte de Pierô et cette typographie du délirant Fou Fou Fou, mais c’est réellement sur les objets que toute l’attention graphique a été mise et c’est très réussi. Ils laissent peu de place aux doutes et sont toujours très clairs avec un aspect coloré et dessiné très agréable !

Le jeu se joue par équipe et même s’il propose une adaptation des règles à 2 joueurs, c’est vraiment à partir de 4 joueurs qu’il prendra tout son sens. Ensuite il s’adapte très bien au nombre de joueurs. Même si une équipe est en nombre impair, cela ne posera pas réellement de soucis. Il est conseillé dès 8 ans d’après la boite, mais nous le recommandons plutôt dès 10 ans, car certaines situations parlerons plus à des enfants un peu plus grand. Rien n’empêche toutefois d’y jouer plus tôt, l’aspect coopératif permet d’expliquer la plupart des situations d’autant que tout reste bon enfant et familial. L’interaction est plutôt limitée au sein d’une équipe, l’autre équipe étant un peu passive pendant le tour adverse, si ce n’est pour écouter les quelques remarques et indices pouvant être donné qui pourront nous aider au tour d’après.

Avec 120 objets recto/verso (soit 240 objets) et 120 situations, la rejouabilité est excellente. Une partie verra dérouler une petite quinzaine de situations, mais les objets n’étant jamais identique en face de chaque situation et les joueurs amenés à changer, c’est un vrai bon point de WhaAat.

Décidément, il va être difficile de choisir les meilleurs party game de ces deux dernières années tellement de bonnes sorties ont eu lieu. WhaAat vient tranquillement s’immiscer au milieu de ceux-là, sans faire de bruit, avec une belle réalisation et un concept malin comme tout. C’est frais, c’est souvent drôle et très accessible. Très plaisant !

Les enfants, vous en pensez koa ?

Célya Sympa
Célya (13 ans)

Je trouve que le concept du jeu est génial, car on doit faire deviner un thème particulier seulement avec quelques images (qu’on classera comme utiles ou inutile par rapport au thème en question), et ça me rappelle beaucoup le dixit, et étant donné qu’en général j’adore ce type de jeu, celui-là ne pouvait que me plaire. Mais le seul petit point négatif que j’apporterais à ce jeu est que le choix d’image reste quand même très restreint avec seulement 9 objets, et parfois on peut se retrouver dans des situations ou absolument aucune image ne correspondent au contexte, que ce soit pour “utile” comme “inutile”. Je trouve qu’il aurait mieux fallu rajouter des sortes de joker ou bonus, pour diversifier un peu les tours, même si on change de situations et d’objets à chaque fois. Mais sinon ça reste super sympathique pour y jouer en famille ou avec des amis donc c’est top.


Kylian ➡️Adore
Kylian (10 ans)

J’aime bien WhaAat parce que c’est compliqué de trouver la situation que ton équipe essaie de te faire deviner juste en regardant les objets. Certaines fois, il y a des situations qui sont facile mais pas toujours. Quand la carte n’a aucun rapport avec les objets présents, tu dois essayer de trouver des combinaisons d’objets ou de faire deviner en faisant éliminer toutes les autres situations. J’aime bien aussi parce qu’il y a les dessins de Fou Fou Fou.

Au final, on en pense koa ?

Rapide à expliquer et à jouer.
Oblige souvent à se tordre la tête. Un bel exercice de déduction/élimination.
Les rappels à Fou Fou Fou et Monique.
L’humour familial et bon enfant.
Plutôt joli avec un très grand nombre d’objets à disposition.
Belle rejouabilité (combo nombre d’objets + situations intéressant).

Certaines situations avec objets un peu chanceuses pouvant déséquilibrer certaines parties.
Possible downtime lorsque c’est l’autre équipe qui joue.
Placer/enlever une situation à chaque manche sans les faire tomber.

4 à 10 joueurs
20 minutes
8 ans et +

A découvrir

Chez Kyf éditions