Aetherya

Partager sur :

C’est koa ?

Aetherya est un jeu de cartes qu’on compare assez rapidement à Skyjo (dont il reprend une partie de la mécanique, inspirée du jeu du Golf), mais placé dans un univers mediéval fantasy avec des Goblins, des Nains, des Elfes et des Dragons ! Chaque joueur devra explorer des contrées inconnues afin de créer un royaume le plus harmonisé possible. Pour 10 ans et +, de 1 à 4 jours avec des parties de moins de 30 minutes. C’était l’un des gros buzz du Festival de Cannes 2022, on t’explique pourquoi !

Avis réalisé à partir d’un exemplaire presse.

C’est ki ?

C’est un jeu de François Bachelart, illustré par Lucie Mercier et Emma Rakotomalala, édité par Nostromo Editions (dont le nom doit forcément te dire quelque chose 😉) distribué par Atalia.

Comment on joue ?

On pioche 4 cartes qu’on va placer face visible au centre de notre royaume sur une grille de 2×2.

On distribue ensuite 12 cartes pour qu’on place face cachée autour de notre grille de 2×2 pour constituer une grille de 4×4, soit 16 tuiles.

On démarre ensuite la partie en plaçant une carte de la pioche visible dans la défausse.

Chaque tour, à l’instar de Skyjo, nous pourrons soit :

  • Choisir la carte de la défausse et remplacer une carte (visible ou non) de notre royaume.
  • Piocher la première carte de la pioche et remplacer une carte (visible ou non) de notre royaume OU la défausser et révéler une carte cachée de notre royaume.

La partie s’arrête immédiatement dès qu’un joueur a révélé l’intégralité de son royaume.

Les personnages vont rapporter des points d’harmonie (en fin de partie) en fonction de proximité avec les terrains qu’ils apprécient :

  • Les Humains aiment particulièrement les Prairies (2 points par adjacence) et aussi les Montagnes et forêts (1 point chacune) mais n’aiment pas les Marais (-1 point).
  • Les Nains aiment eux les Montagnes (2 points),
  • Les Elfes les Forêts (2 points),
  • et les Goblins les Marais (3 points)

Certains types de personnages n’aiment pas d’autres types et génèrent en fin de partie des “conflits” coutant 2 points d’harmonie par conflits :

  • Les Humains n’aiment pas les Goblins.
  • Les Elfes n’aiment pas les Nains ni les Goblins.
  • Les Nains n’aiment pas les Elfes ni les Goblins.
  • Les Goblins sont des gros sauvages et n’aiment personne !

Attention aussi aux Dragons qu’il faudra domestiquer (avec deux personnages de la même espèce sauf les Goblins) et aux Portails magiques qui créeront des passages dans votre royaume. Les Dragons feront gagner ou perdre un certain nombre de points suivant le nombre qu’ils sont dans ton royaume (3, 5 ou 6 points) et suivant s’ils sont domestiqués ou non. En plus, les Dragons et Portails ne peuvent plus être déplacé une fois révélée dans votre royaume !

À la fin de chaque tour, un joueur pourra aussi récupérer une carte Légende si son royaume respecte une des conditions indiquée (avoir des adjacences de paysages, de personnages, ou des conflits opposants deux membres d’un certain type à un autre type de personnage par exemple …).

Version avancée

Il existe aussi une version avancée qui arrive avec son jeu de tuiles pour chacun des joueurs. 12 tuiles qui seront placées face cachée sur les cartes du contour de notre royaume. Lorsque l’on révèle ou remplace une carte, on peut décider de prendre possession de la tuile en la plaçant à côté de notre royaume. Les tuiles nous donneront des pouvoirs ou des moyens de faire des points de victoire en fin de partie (via la collection des pierres notamment). Cette variante ajoute donc de l’interaction et pas mal de chaos.

Mode solo

Le mode solo est lui une mini-campagne de 3 parties où chaque échec arrête immédiatement la campagne. Après avoir révélé trois lignes de cartes légendes contenant 5, puis 6, puis 7 légendes, il faudrait commencer par une partie afin de battre le score totale de la ligne des 5 légendes, puis si l’ont réussi, des 6 légendes, puis des 7. Une légende faite pendant la partie nous permet de la retourner. Ce mode nous permet aussi de piocher deux cartes et d’en choisir une (pioche ou pioche + défausse)

Mode coopératif

Ce mode va ressembler au solo, puisque nous aurons une rivière de 3 cartes Légendes uniquement à 3 joueurs, et 2 seulement à 4 joueurs. Nous aurons aussi une défausse supplémentaire et pourrons choisir sur quelle pile nous défaussons. Ici, à chaque tour de jeu, si le joueur ne réalise pas une Légende, il devra après concertation avec les autres joueurs, en défausser une. C’est le score total des Légendes défaussées que chaque joueur devra battre pour l’emporter.

Variante Invasions, Confrontations, Empire & Frontières

D’autres variantes sont à télécharger gratuitement sur la boutique du site de l’éditeur Nostromo.
Le mode Invasions va modifier la façon dont les Goblins, Dragons et Marais sont joués, tandis que le mode Confrontations se jouera sur un énorme royaume. Le mode Empire permet de jouer en 2vs2 ! Le mode Frontières avec un grand royaume en forme de croix pour l’interaction au maximum ! Il y en a donc pour tout le monde avec d’autres modes à venir prochainement.

👍🏻 Qu’est-ce qu’on aime dans Aetherya ?

✅ Un Skyjo++ avec un thème ! Donc très facile à expliquer à tous ceux qui savent jouer à Skyjo.
✅ Le casse-tête du placement des personnages et paysage !
✅ Les dilemmes stratégiques pour savoir si on joue les Légendes, l’optimisation de notre royaume ou les deux !
✅ La domestication des dragons, une belle prise de risque !
✅ Les portails, permettant de faire des combos assez sympa !
✅ Une version de base déjà excellente qui aurait pu suffire dans la boite !
✅ Un concept vraiment poussé à l’extrême : comme si la version de base ne suffisait pas, on nous propose un mode avancé avec des tuiles Artefacts pour encore plus de rejouabilité, un mode solo, un mode coopératif et des variantes Invasions et Confrontations ! La grande classe !
Le storytelling apporté aux légendes est bien sympathique

Pourquoi tu pourrais aimer ?

Parce que tu aimes le Skyjo et souhaite une version un peu plus fun et thématisée avec en plus une rejouabilité très forte.

👎🏻 Pourquoi on aime moins ?

On aurait aimé plus de cartes légendes !
Peu convaincu par la version avancée avec les tuiles, trop chaotique selon nous.

Pourquoi tu pourrais ne pas aimer ?

Cela reste un jeu très familial avec une certaine dose de hasard très présente.

En conclusion, notre avis sur Aetherya

Aetherya, présenté par beaucoup comme un Skyjo++, est une jolie surprise inattendue de 2022. Gardant justement la même mécanique de base (pioche/défausse/remplacement) mais en ajoutant, un thème, des personnages et paysages avec des contraintes de placement pour le scoring, Aetherya rajoute un côté Gamer bien agréable. C’est en plus très bien travaillé et édité avec ce qu’il faut de variantes et de modes alternatifs pour proposer une durée de vie importante et une bonne rejouabilité. De notre côté, on se suffit toutefois au mode de base (sans les tuiles) qui nous parait le plus fun avec un bon équilibre entre chance et maitrise. Aetherya est donc l’une des meilleures sorties familiales de cette année, facile d’accès grâce à des bases mécaniques connues et qui procure un plaisir immédiat ! On recommande grandement !

2 à 4 joueurs
- de 30mn
10 ans et +

A découvrir

Chez Atalia