7 Wonders Duel

Partager sur :

7 Wonders Duel, c’est koa ?

Une version spéciale de 7 Wonders dédiée à la configuration 2 joueurs. Le jeu d’origine peut se jouer à deux, mais via une variante et adaptation de la règle. Ici, c’est toute la mécanique de jeu qui a été repensée afin de garder les sensations de jeu et d’obtenir quelque chose d’encore meilleur. Nous sommes toujours dans un jeu de développement de civilisation / ressources avec des cartes.

Et pour adapter le jeu de base, l’auteur original Antoine Bauza à décidé d’appeler le spécialiste 2 joueurs (pour ne pas dire le spécialiste tout court) Bruno Cathala. Avec un duo aussi qualitatif aux commandes, on est en droit d’attendre la perfection (et spoiler, on l’a !).

Dans cette version duel, nous allons retrouver une partie des éléments de la version classique :

  • Les merveilles, mais ici au nombre de quatre par joueur.
  • Les 7 types de bâtiments (matières premières, usinées, bâtiments, scientifique, militaire, commerce et guilde).
  • L’argent comme monnaie d’échange pour s’approvisionner sur les ressources manquantes dans votre cité.
  • Les 3 âges.

Mais aussi beaucoup de changement :

  • Tout d’abord, on retrouve un plateau de jeu central, avec 6 jetons scientifiques posés au hasard en début de partie, et une piste militaire avec plusieurs paliers de chaque côté, représentant l’avancée militaire avec un jeton commun positionné au centre au départ.
  • Fini le draft avec les cartes en main. Ici, une pyramide avec les cartes de l’âge sera formé sur la table en début de tour, et les joueurs devront choisir une carte parmi celles disponibles.
  • Fini le jeu simultanée, les joueurs joueront chacun leur tour.
  • En plus de la défaite classique au point, deux nouvelles conditions de victoire arrivent : une victoire par suprématie militaire, et une victoire par suprématie scientifique.
  • On achète plus aux voisins les ressources mais à la banque.
  • L’action de défausse rapporte 2 pièces plus une par bâtiment jaune dans ta cité.

Au départ, un draft va avoir lieu afin que chaque joueur choisisse 4 merveilles. En fonction de l’âge, on va disposer toutes les cartes de cet âge pour former une pyramide de cartes cachées ou visibles suivant l’aide de jeu. Cette pyramide aura une forme différente d’un âge à l’autre.

La pyramide de l’Age I

Les joueurs devront chacun leur tour choisir une carte disponible : Disponible veut dire qu’elle est visible, et non recouverte par une autre carte. Les cartes seront donc rendues disponibles en fonction de tes choix au fur et à mesure de la partie.

Tu auras 3 actions possibles une fois ta carte choisie :

  • La construire pour la placer dans ta cité.
  • La défausser pour récupérer 2 pièces plus une par cartes jaunes dans ta cité.
  • La placer sous une de tes merveilles afin de la construire en payant son coût.

Les cartes ont un coût en ressources, ou un symboles de chainage te permettant, si tu as déjà dans ta cité une carte avec ce symbole, de la construire gratuitement. Sinon, il faudra t’acquitter du prix de la carte en utilisant les matières premières de ta cité, ou en achetant 2 pièces + 1 par ressource de ce type fabriqué chez ton adversaire, cette ressource à la banque.

Elles sont toujours de 7 types :

  • Les matières premières (marron) et les produits manufacturés (gris) seront les ressources qui te permettront de construire les autres bâtiments.
  • Les commerces (jaune) te permettront de mieux marchander les ressources, de gagner de l’argent et de récupérer plus d’argent lors d’une défausse.
  • Les bâtiments civils (bleu) et certaines scientifiques (vert) te rapporteront de précieux points de victoire.
  • Les bâtiments scientifiques (vert) en plus des points de victoire, pourront en combinant deux cartes du même symbole, te permettre de récupérer un jeton pouvoir sur le plateau de jeu parmi ceux positionnés en début de partie. Ils te permettent aussi de gagner immédiatement la partie par une suprématie scientifique si tu arrives à rassembler 6 des 7 symboles.
  • Les bâtiments militaires (rouge) te permettront d’attaquer la cité adverse immédiatement, de gagner des points de victoire en fin de partie si ta force militaire est supérieure à la sienne, mais aussi de faire perdre de l’argent à ton adversaire une fois certains paliers atteint. Ils te permettent aussi de gagner immédiatement la partie par une suprématie militaire si tu arrives jusqu’à la cité adverse sur le plateau de jeu central.
  • Les guildes (violets) qui seront introduites seulement sur l’âge III, et feront gagner des points de victoires suivant différentes stratégies.

Pour les enfants :

7Wonders et cette version duel possède déjà un thème plutôt adulte. Civilisation, guerre, suprématie, etc… Pas forcément quelque chose qui va attirer tout de suite. Il est assez difficile de catégoriser les 7 Wonders. Jeu considéré comme expert pour les non ou peu joueurs, jeu considéré comme « facile » pour ceux qui joue beaucoup, il est en quelque sorte un palier, et probablement l’un des touts meilleurs jeux « gameur » à découvrir, y compris pour des enfants déjà un peu joueur. Difficile toutefois de le recommander en dessous de 7-8 ans.
Pour un enfant qui connait déjà 7 Wonders en revanche, cela passera tout seul. Les chainages sont même un peu plus simple et lisible à comprendre que dans la version originale, mais les trois différentes conditions de victoire rende la lisibilité des stratégies adverses moins évidentes.

On apprécie les recommandations de choix de merveille pour première partie, afin de limiter les choix à la découverte du jeu tout en permettant des parties équilibrées, sans avoir à faire un draft compliqué pour des enfants.

Cette version évite aussi quelques écueils stratégiques que l’on a pu voir chez des enfants, qui mise tout sur le militaire au point d’être démesuré, alors qu’ici, cela forcera l’adversaire à déjouer pour ne pas le laisser prendre trop l’avantage, tout en le pénalisant sur ses ressources financières.

Est-ce que c’est un bon jeu deux joueurs ? Surement le meilleur. Est-ce que c’est adapté aux enfants ? Ça dépend. De l’expérience de l’enfant en termes de jeu tout d’abord et de son âge.

À noter que la connaissance du 7 Wonders de base n’est en rien requis, mais simplifiera grandement la découverte. Il ne faudra que quelques minutes pour expliquer cette version duel à quelqu’un connaissant déjà le jeu original.

Les parents, vous en pensez koa ?

Le challenge était élevé, d’adapter correctement 7 Wonders dans un jeu deux joueurs, sans perdre son essence et ce qui en a fait son succès. Déjà auréolé d’un « double pion d’or » (+ de 500 000 copies vendues), le succès commercial est bel et bien au rendez-vous. Repos Production, Antoine Bauza et Bruno Cathala ont non seulement adapté l’œuvre originale de merveilleuse manière, ils lui ont aussi insufflé une âme supplémentaire, un aspect stratégique encore supérieure, et une rejouabilité énorme.

Le design des cartes à été superbement repensé, rendant les chainages plus simple et lisible, ainsi que l’empilement plus logique. Les merveilles sont toujours présentes mais de par leur nombre (4 par joueur), elles forceront à anticiper bien plus ses tours et ses choix. Le système de pyramide pour le « draft » des cartes est très plaisant, et te forcera à ne pas choisir seulement la meilleure carte, mais aussi à réfléchir à ne pas donner trop d’opportunités à ton adversaire en ouvrant des cartes existantes ou encore non visible.

Si tu connais déjà 7 Wonders, tu ne seras pas dépaysé tout en appréciant tous les changements apportés. Et si tu ne connais pas, tu découvriras un jeu deux joueurs riche et complet, qui te donnera forcément envie d’aller découvrir la version « multi-joueurs ». À savoir qu’il existe déjà une extension « Panthéon » qui rajoute des divinités.

Si tu ne devais choisir qu’un jeu 2 joueurs dans ta ludothèque, celui-ci est une évidence. Riche, malin, tendu, beau, varié, les superlatifs manquent pour expliquer à quel point 7 Wonders Duel est une réussite.

Les enfants, vous en pensez koa ?

Si tu as lu l’article du jeu 7 Wonders, tu dois peut-être savoir que c’est l’un de mes jeux préférés, voir mon jeu préféré ! Et en essayant cette « extension » à 2 j’ai été vraiment surprise !

Premièrement, il ne faudra pas t’attendre à ce que cette version soit carrément identique au jeu de base. C’est ce que je pensais avant d’y jouer, mais en réalité pas du tout ! On a une sorte de plateau central avec des cartes positionnées en fonction des règles du jeu et de l’age, et pas notre propre réserve de cartes comme dans le jeu principal. Ensuite il y a le plateau militaire avec le jeton militaire, qui n’est pas si évident que ça à surveiller d’ailleurs ! Du coup c’est cool car on arrive à retrouver les mêmes « sensations de jeu » que le jeu de base avec des techniques totalement différentes !

En revanche ce que je trouve moins bien dans cette version, c’est que cette fois-ci les joueurs joueront chacun leur tour, et pas tous en même temps comme dans le jeu principal. Et c’est dommage car pour moi jouer tous en même temps était l’un des gros points forts du jeu… mais d’un côté pour faire une version de 7 Wonders à 2, il fallait réadapter les règles voir en faire d’autres alors on comprend !

Ce qui me plaît le plus c’est qu’on a plusieurs façons de gagner, (comme dans presque tous les jeux tu vas me dire), mais là c’est différent : on peut gagner grâce à la suprématie militaire, à la suprématie scientifique et à la victoire civile. Donc c’est génial car on peut jouer de 3 manières différentes voire équilibrer toutes les stratégies. Et on retrouvait déjà un peu ce concept dans 7 Wonders, avec les différents types de bâtiments (qu’on retrouve là aussi d’ailleurs). Mais on ne pouvait gagner qu’à la fin des 3 âges, et par la victoire civile, si tu compares avec cette version.

Donc ça rajoute énormément de possibilités et ça fait que le jeu est encore plus riche en manières de jouer, vraiment satisfaite pour ce coup-là !

Je tiens aussi à rajouter quelque chose et, pour revenir sur sur la « richesse » que le jeu peut apporter en manière de jouer, il y a également un autre élément sur lequel vous pouvez miser : les fameuses merveilles !

Et oui, il ne faut pas oublier que 7 Wonders réunit les (anciennes) merveilles de ce monde, et c’en est le principal thème d’ailleurs !

Bien sûr celles-ci sont comprises aussi dans cette version duel, mais d’une autre manière : 4 cartes – 4 merveilles – que tu pourras construire durant la partie, et cela dans l’ordre que tu le souhaites !
Si maintenant tu trouves qu’il n’y a pas assez de stratégies possibles dans cette version, c’est qu’il y a un problème !

Pour conclure, j’ai été très surprise par cette version et j’adore vraiment, nice!!

Célya (12 ans)

J’aime bien 7 Wonders Duel parce qu’on a 4 merveilles à choisir avant de commencer le jeu, et ça donne plus de pouvoir, notamment avec celles où on peut rejouer un tour une fois construite. J’aime bien les choix des cartes avec les pyramides, qui permet de forcer l’autre joueur à prendre une carte qu’il ne voulait pas, pour nous ouvrir d’autres cartes.

J’adore aussi le fait qu’il y ait maintenant plusieurs façons de gagner, par le militaire, les scientifiques ou par les points en fin de partie. Les militaires c’est dur car il en faut plein, mais si on arrive à aller jusqu’à la cité de l’autre joueur on peut gagner la partie, ou lui faire perdre plein d’argent en se rapprochant de sa cité.

De mon côté je préfère même la version à deux joueurs pour ses raisons-là.

Kylian (8 ans)

Au final, on en pense koa ?

Une vraie revisite du jeu classique
Encore plus stratégique et tactique
Les deux nouvelles conditions de victoire
Les illustrations sont toujours aussi magnifique

Vraiment ? Non, juste rien.

2
30mn
10 ans et +
Par
Antoine Bauza et Bruno Cathala
Distributeur
Asmodée
Editeur
Repos Production

A découvrir