Welcome

Partager sur :

Welcome, c’est koa ?

Nous t’avons déjà parlé des Roll & Write lors de la critique de Qwixx, ces jeux où tu lances des dès afin de remplir/cocher des cases sur une feuille individuelle. Welcome édité par Blue Cocker appartient à cette catégorie, mais a la particularité d’avoir remplacé les dès par des cartes.

Dans Welcome, tu seras propulsé dans la peau d’un urbaniste aux Etats-Unis dans les années 50. La ville te confiera des plans, et tu auras la lourde responsabilité d’architecturer au mieux les trois rues de tailles différentes mises à ta disposition. Piscines, parcs, lotissements, à toa d’organiser de la meilleure des manières ton quartier en fonction du tirage des cartes.

Les cartes ont une action au recto, et un numéro de rue au verso. Tu vas les disposer en trois tas côté « actions », puis retourner la première carte de chacun des tas à présent tourné coté « numéro de rue ». Cela va donner trois choix possible pour chacun des joueurs combinant une action et un numéro de rue.

Les tours de jeu sont simultanés (d’où un nombre de joueur quasi illimité), où les joueurs choisissent en même temps l’une des trois possibilités offertes. Ils vont ensuite devoir placer le numéro, puis si ils le souhaitent, réaliser l’action correspondante.

Pour placer un numéro dans une rue, tu devras jongler avec plusieurs contraintes :

  • Les numéros doivent toujours être croissants de gauche à droite dans une rue, mais tu peux commencer à n’importe quel endroit de la rue. Il peut y avoir des sauts de numéros (Le 6 puis le 8 par exemple).
  • Les numéros vont de 1 à 15 (ou de 0 à 17 grâce à l’action « intérimaire »).
  • Un numéro ne peut être répété sur une ligne, hors utilisation de l’action « bis ».
  • Si aucun numéro ne peut être placé sur tes rues, un refus de permis t’es octroyé, et tu devras cocher la case correspondante dans ta zone de score.

Les actions possibles dans Welcome sont les suivantes :

  • Géomètre (Barrière) : Une barrière peut être placée entre deux maisons sur n’importe quelle rue. Les extrémités des rues étant déjà considérées comme telle. Une barrière permettra de délimiter des lotissements plus ou moins grands, une fois tous les numéros attribués entre deux barrières.
  • Fabricant de piscine : Certaines maisons contiennent une piscine. Pour pouvoir remplir une piscine, le numéro choisi doit obligatoirement être mis sur une case en contenant une. Tu peux toutefois, ne pas utiliser l’action et placer le numéro sur une habitation sans piscine, mais tu ne pourras pas valider de piscine sur la zone de score en bas de ta feuille.
  • Agence d’intérim : L’intérimaire, permet de moduler ton numéro entre -2 et +2. Un 2 pourra devenir 0, 1, 2, 3 ou 4. Tu cocheras ensuite sur ta feuille de score une case intérimaire.
  • Agent immobilier : Il te permet de cocher une case sur la zone de score et donnera de la valeur en fin de partie aux lotissements de la taille choisie. Chaque coche supplémentaire augmentera cette valeur pour chacun des lotissements de cette taille. Un lotissement est considéré construit, si tous les numéros sont remplis entre deux barrières.
  • Le paysagiste : Permet de cocher la première case « parc » de la rue dans laquelle tu as placé le numéro. Plus les parcs de vos rues sont grands, plus ils rapporteront de points en fin de partie.
  • Numéro bis : Permet d’inscrire un deuxième numéro identique à côté d’un numéro déjà placé (à gauche ou à droite), en y ajoutant le symbole « bis », et sera très pratique en cas d’erreur sur une de tes rues. Tu devras aussi cocher une case bis à droite de ta zone de score qui t’enlèveras quelques précieux points en fin de partie.

En plus de ces éléments, la ville te partage trois plans à réaliser demandant généralement un certain nombre de lotissements de tailles différentes. Le premier joueur à réaliser l’un de ces contrats reportera le nombre de points inscrits sur la carte « objectif » dans sa zone de score. La carte sera ensuite retournée afin de la laisser accessible aux autres joueurs, qui pourront toujours le réaliser, mais avec un gain de points moins important.

La partie s’arrêtera lorsque l’une des conditions suivantes se produit :

  • Un joueur a rempli les trois objectifs.
  • Un joueur a trois refus de permis.
  • Un joueur a rempli les numéros de toutes les rues.

Le cumul des points de chacun déterminera alors le vainqueur.

Petite partie à 4 joueurs de Welcome

En plus de cette version de jeu, tu retrouves dans la boite trois autres modes :

  • Un mode solitaire, pour tenter de faire le meilleur score possible.
  • Une version avancée rajoutant des objectifs plus complexe, ainsi que la capacité d’ajouter deux « ronds-points » pendant ta partie, qui permettront de redécouper une rue en deux au prix de quelques points de pénalité.
  • Une version « experts » permettant plus de contrôle sur le tirage des cartes, ainsi qu’un draft puisque chaque joueur piochera trois cartes, en choisira deux (une pour son numéro, une pour son action) et donnera la carte inutilisée à son voisin de droite.

A noter aussi, que Blue Cocker a annoncé l’arrivée de trois extensions qui seront présentées au Festival du jeu à Cannes et qui ajouteront des blocs de feuilles thématiques, des nouveaux plans de ville ainsi que de nouvelles cartes :

  • Welcome : Pâques & Guerre Froide
  • Welcome : Camion de glace & zombies
  • Welcome : Halloween & Noel

Pour les enfants :

La première partie n’est pas évidente à appréhender à cause d’un nombre de règles plutôt important pour un jeu de cette taille. Une fois ce point réglé, les enfants auront un grand plaisir à incarner cet architecte de quartier et a multiplier les choix cornéliens pour savoir quel numéro/action ils doivent prendre. L’aspect stratégique est très important. Le fait que le jeu est en temps réels, permet aux adultes d’aider facilement les enfants à faire un meilleur choix si nécessaire. On apprécie aussi les aides de jeu récapitulant les règles de chaque action possible.

Les parents, vous en pensez koa ?

Belle découverte de cette année, Welcome est vraiment passionnant à jouer. Le thème, le visuel et l’édition donne à l’ensemble une envie irrésistible de dessiner nos rues, nos piscines et nos parcs. L’aspect temps réel du jeu permet d’avoir des parties plutôt courtes avec une pression qui monte progressivement. Même si l’interaction est faible, suivre un peu les plateaux des autres joueurs te permettra de ne pas être pris au dépourvu avec une fin de partie arrivant trop tôt par rapport à ton plan de jeu. Un des très gros point fort est l’absence de limite dans le nombres de joueurs : nous avons notamment fait des parties à plus de 10 joueurs (ne connaissant pas les règles), qui se sont déroulées à merveille !
Pour ne rien gâcher au plaisir, le matériel est au petit oignon, entre les aides de jeu, dont les versos contiennent des superbes fausses affiches de l’époque, les cartes de qualités, les feuilles individuelles en grand nombre (dont on peut d’ailleurs racheter des blocs si nécessaire) et une boite de jeu dont la taille est optimisée au millimètre près, Welcome n’a vraiment pas volé son succès en 2018 et va continuer d’être beaucoup joué chez nous.

Les enfants, vous en pensez koa ?

Welcome c’est un jeu super, pour ma part j’adore et c’est avec grand plaisir que j’y joue (comme la plupart des autres jeux d’ailleurs 🙂 ).

C’est bien car le principe de base est de ramener le plus de points possible, avec beaucoup de façons différentes d’en gagner, mais on se retrouve vite piégé à cause de numéros trop proches ou justement trop espacés. Puis les graphismes sur le plateau sont vraiment sympa à regarder 😉 ! Et l’un des gros points fort de ce jeu est que l’on joue tous en même temps, alors pas besoin d’attendre ton tour.

Il y a aussi beaucoup de possibilités pour gagner en fin de partie, et beaucoup de stratégies à adopter ! Si je peux te donner un petit conseil, commence par faire un objectif que personne n’a encore fait – de préférence celui qui rapporte le plus de points – et fais-le évidemment en début de partie, histoire de bien mettre la pression aux autres joueurs hihi.
Et tu peux également nommer ta ville sur l’icône qui se situe en haut à gauche de ta fiche perso !


Après, à toa de trouver la bonne stratégie !
Encore une fois, bonne partiiiie !

Célya (11 ans)

C’est dur de faire les objectifs, parce que les autres (mon papa, ma maman et ma sœur) vont trop vite pour les faire. J’aime bien faire des piscines car ça fait des points quand y’en a beaucoup, et j’aime bien les bis car ça permet de remplir plus vite les numéros.

Kylian (8 ans)

Au final, on en pense koa ?

L’un des meilleurs Roll & Write à ce jour
Mécanique superbement adaptée à la thématique
de 1 à 100 joueurs !
Plusieurs modes de jeu
Petit prix ! (- de 20€)

Manque d’interactivité

1 à 100
25 minutes
10 et +

A découvrir