Kraken Attack

Partager sur :

Kraken Attack, c’est koa ?

C’est la dernière grosse sortie chez Loki, un éditeur dont on attend chaque sortie enfant avec grande impatience. Celle-là d’autant plus car elle est au crédit d’Antoine Bauza (7 Wonders, Last Bastion dont on te parlera très vite et plein de sorties de la Team Kaedama) et son fils Esteban. C’est illustré avec talent par l’artiste espagnole Betowers.

C’est un jeu coopératif dans l’univers des pirates où l’objectif sera de défendre le bateau pirate de l’attaque du Kraken Bikolor et de ses tentacules.

Plutôt que rentrer dans le détail des règles, que tu peux retrouver facilement à plein d’endroits, nous allons tenter de t’expliquer plus brièvement le concept et la mécanique du jeu.

Ça ressemble à koa ?

Kraken Attack tourne autour d’un bateau de pirate représenté par un plateau de jeu sur lequel on retrouvera les 8 bastingages pour fermer la coque du bateau. De chaque côté du bateau, 4 tentacules violets et 4 tentacules rouges tenteront chaque tour de se rapprocher du bateau afin d’essayer de percer la coque et de le faire couler. Ceci en fonction du lancé de dés de chaque joueurs fait en début de tour. Il y a des dés rouges et des dés violet avec les symboles de chaque colonne des tentacules qui détermineront lesquels avancent.

Les joueurs ensuite devront choisir une carte parmi les deux cartes visibles de leur deck de 10 cartes, et effectuer toutes les actions présentes :

  • Attaquer au sabre, au pistolet, ou au canon sur la ligne correspondante les tentacules présentes dans les deux colonnes devant nous
  • Se déplacer sur une case juxtaposés du bateau pour avoir accès à d’autres colonnes ou un autre côté
  • Réparer un des bastingages du bateau s’il a été détruit.

Pendant ce temps, le Kraken qui sera sur une piste à part s’énervera de plus en plus et se rapprochera de la proue du bateau à chacune de nos grimaces, en libérant des dés en plus qui accéléreront la partie et l’avancée des différentes tentacules.

Pour gagner, il faudra réussir à toucher trois fois le Kraken, ce qui ne sera possible qu’une fois le Kraken sur le plateau à la place d’une tentacule.

Si une tentacule ou le Kraken arrive à détruire un bastingage et à ré attaquer ensuite au même endroit, ils feront un trou dans le bateau, représenté par un jeton.

La partie sera immédiatement perdue au quatrième trou.

Pour les enfants :

Dans Kraken Attack, le premier élément marquant est la qualité de l’édition. Comme pour S.O.S. Dino, il y a un petit encart sur la boite laissant transparaitre la figurine du kraken Bikolor. Le jeu est très coloré et ne laissera pas indifférent (surtout les enfants), une fois le plateau de jeu, toutes les figurines de tentacule positionnées ainsi que les bastingages du bateau en place. Loki nous avait déjà impressionné sur le matériel avec son dernier Monsieur Carousel, et remet ça de fort belle manière sur cet opus.

Que dire du design et du visuel d’ensemble de Betowers ! C’est une illustratrice espagnole avec un style enfantin superbe et une chouette expérience plutôt dans les livres pour enfants. Son style convient à merveille à un jeu de société de ce calibre et nul doute qu’il fera mouche auprès des plus jeunes avec cet aspect dessin animé jeunesse. Nous, on adore !

Le thème des Pirates parait aussi une évidence pour un jeu enfant. Ici avec la particularité de tourner autour d’un Kraken, nommé avec humour Bikolor, et ses 8 tentacules de deux couleurs (violets et rouges) qui vont tenter d’attaquer le bateau défendu par nos chers pirates. Malgré l’usage d’arme (Canon, Sabre et Pistolet), il faudra faire reculer les tentacules à l’aide de deux actions d’une de nos cartes. Toutes les cartes afficheront le visage de notre pirate, certaines ont même une grimace, qui effectuera une action spéciale permettant d’énerver le kraken et de le faire avancer sur la piste pour se rapprocher du bateau. Un thème excellentissime et très bien implanté dans le jeu. Idéal pour attirer les marmots.

C’est un jeu coopératif où tous les éléments sont visible. Les deux cartes à choisir sont visible de tous. Cela permet d’aider très facilement les plus jeunes sur leurs choix si nécessaire. Et comme dans tout bon coopératif, la discussion sera importante pour élaborer ensemble les bonnes stratégies. Une bonne manière d’apprendre l’anticipation et d’essayer d’avoir toujours un ou deux coups d’avance sur le Kraken et les tentacules.

Le fait d’avoir 4 pirates disponibles, deux garçons et deux filles pour respecter l’équité est aussi agréable. Chacun ayant en plus un pouvoir différent, cela permettra de varier les parties assez facilement suivant la combinaison de joueurs en place et qui les joues.

Le jeu est recommandé pour 7 ans et +, ce qui parait plutôt correct, étant d’une difficulté un peu plus importante que celle d’un S.O.S. Dino par exemple. On peut le rendre moins difficile à jouer en enlevant les pouvoirs des pirates, et en ne demandant qu’une seule attaque sur le Kraken pour remporter la partie. Nous sommes donc dans le haut de la gamme enfant, autant en qualité, qu’en richesse, et Kraken Attack fait déjà partie des poids lourds de la catégorie.

Les parents, vous en pensez koa ?

La grosse sortie annuelle chez Loki est toujours attendu avec beaucoup d’impatience chez nous. S.O.S. Dino fait parti des jeux que l’on fait jouer le plus pour les enfants, Monsieur Carousel aussi sur des plus jeunes encore. Ce sont aussi parmi les plus beaux jeux enfants à sortir et Kraken Attack s’impose encore sur ce terrain avec un jeu au matériel superbe, avec ses figurines colorés et au design à craquer !

Le gameplay n’est pas en reste et est à mettre au crédit de l’association étonnante et sympathique d’Antoine Bauza et de son fils Esteban. On ne présente plus Antoine Bauza dont nous avons déjà testé un joli paquet de jeux dans nos colonnes, mais le voir dans la gamme des jeux enfants fût une première surprise et la collaboration avec son fils une autre. Le gameplay coopératif tourne donc autour de ce bateau avec les 4 positions d’occupations permettant chacune de défendre 2 colonnes d’attaque des tentacules parmi les 4 de chaque côté du bateau. Les dés lancés chaque tour feront avancer tout ou parti des tentacules suivant les couleurs de dés et le symbole présent sur chacun. Le nombre de dés à lancer grandira au fur et à mesure que le Kraken arrivera à avancer, faisant monter la tension de fort belle manière sur nos parties. Le Kraken avancera lui lorsqu’un joueur jouera une carte avec une grimace. Se positionner correctement sur le plateau sera donc primordiale pour repousser les attaques et éviter que certaines parties du bastingage soient détruites. On regrette juste que le Kraken, une fois sur le plateau finale, ne fonctionne pas différemment d’une tentacule et ne soit pas plus méchant.

Chaque joueur choisira l’une de ses deux cartes disponibles pour en effectuer toutes les actions. Les actions sont au nombre de 6, et seront vite appréhendées grâce à l’iconographie au poil. Chaque pirate aura son propre pouvoir rendant l’aspect coopératif très intéressant puisque certains seront plus à même de repousser des lignes de tentacules par exemple, alors que d’autres seront plus à même d’être polyvalent et par exemple de pouvoir effectuer deux fois une action de sa carte.

Le jeu n’est pas évident, mais parait bien équilibré. Il est même possible de rendre le jeu un peu plus difficile en ajoutant des pions Tourbillon permettant d’augmenter la vitesse des tentacules ou du Kraken.

On l’attendait énormément, et nous n’avons pas été déçu. Loki confirme son savoir faire dans le domaine et Antoine Bauza nous montre qu’il sait tout faire. Cette jolie alliance nous propose avec Kraken Attack l’un des meilleurs jeu enfant de l’année !

Les enfants, vous en pensez koa ?

Célya ➡️Sympa
Célya (13 ans)

Je trouve que Kraken Attack est un bon jeu, en plus le design est vraiment plaisant et totalement adapté aux « plus petits ».
Les règles sont assez simples, pis je trouve que l’esprit coopératif de ce jeu lui donne vraiment LE truc en plus. Et les cartes personnages sont vraiment très sympa, j’aime beaucoup aussi le fait que chacun a un pouvoir spécifique que les autres joueurs n‘auront pas et que les cartes avec la sorte de grimace énerve le Kraken en le rapprochant de plus en plus du bateau.


Kylian ➡️Adore
Kylian (9 ans)

C’est sympa Kraken Attack. Si tu changes de personnage ça change de pouvoir et ça modifie un peu la partie. J’ai deux personnages préférés : Samuel qui compte pas les yeux sur le dé et Billy qui touche toute la ligne de Canon. Moi je trouve qu’il faut faire beaucoup de grimaces pour que le Kraken se rapproche du bateau, mais plus il se rapproche plus ça devient compliqué, car il rajoute aussi de nouveaux dés. J’essaie de faire mes actions en fonction de comment sont placés les tentacules pour utiliser la bonne arme si possible. Les petites figurines de tentacule me plaisent bien et aussi le fait que le Kraken soit comme peint avec des couleurs. J’aurais aimé avoir un bateau avec plus d’espaces pour que ça soit encore plus difficile à jouer, mais vu que c’est un jeu pour les plus jeunes, ça va.

Au final, on en pense koa ?

Les petits pouvoirs rendant chaque personnage différent à jouer.
Le matériel de haute qualité comme toujours chez Loki.
Un jeu enfant qui plait aux parents.
Excellent coopératif avec une pression qui monte pendant la partie et une difficulté modulaire avec les tourbillons.
Aspect visuel très réussi.

Parce qu’on chipote, on aurait aimé des personnages en plastiques (comme S.O.S. Dino ou comme les tentacules) pour nos pirates plutôt que les pions en bois.
On pourrait être tenté de rusher sur les “grimaces” pour faire vite avancer le kraken et écourter la partie en l’ayant le plus vite sur le plateau.
Un Kraken finalement pas si méchant.

2 à 4 joueurs
30mn
7 ans et +
Par
Esteban & Antoine Bauza
Editeur
Loki
Illustrateur
Betowers

A découvrir