Time Bomb

Partager sur :
Boite time bomb
Boite time bomb

TimeBomb dans sa version Française édité par Iello est l’adaptation du jeu japonais du même nom sorti en 2014.

Iello en a profité pour thématiser le jeu dans l’univers de Sherlock Holmes.

TimeBomb est un jeu de bluff à rôles cachés et un jeu idéal pour des soirées endiablées entre amis ou en famille. L’histoire se passe à LondresSherlock et ses amis devront réussir à contrecarrer le plan de Moriarty et ses sbires qui ont piégés la fameuse horloge Big Ben en y plaçant une bombe qui explosera au bout de 4 manches.

Tu vas d’abord distribuer une carte à chaque joueur, qui va secrètement la consulter. Le joueur sera soit dans l’équipe bleu, équipe de Sherlock Holmes, dont le rôle sera d’arriver à désamorcer la bombe avant la fin des 4 manches, soit dans l’équipe rouge, équipe de Moriarty, dont le rôle sera d’arriver à faire exploser la bombe, ou tenir 4 manches sans que les bleus ne réussissent à la désamorcer.

Ensuite, tu vas distribuer 5 cartes câbles à chacun des joueurs.

Il y a 3 types de cartes câbles (dont le nombre varie suivant le nombre de joueur) :

Différentes cartes Time Bomb
Différentes cartes Time Bomb
  • Les cartes câbles neutres : si tu en coupes une, elles n’auront aucun impact
  • Les cartes câbles de désamorçage (une par joueur) : si tu en coupes une, le désamorçage de la bombe progressera
  • La bombe : si tu la coupes, la bombe explose et les rouges gagnent immédiatement.

A ce moment, chaque joueur va regarder les 5 cartes câbles qu’il a dans la main et retenir le nombre de cable de désamorçage et si tu possèdes la bombe ou non.

Chaque joueur va mélanger ses cartes et les positionner alignées côté “câble” devant soi. Tu ne sauras donc plus où sont positionnés les câbles de désamorçage si tu en avais.

Et là, la partie démarre. Chacun va généralement annoncé le nombre de cable de désamorçage qu’il a, avec une subtilité dépendamment de l’équipe dans laquelle il est, puisque le dernier joueur ayant été à Londres va devoir prendre la “pince coupante” et aller couper un cable chez un autre joueur.

Quelques exemples :

  • Si tu est bleu, que tu n’as pas la bombe mais des câbles de désamorçage, tu dira probablement la vérité : “J’ai deux câbles de désamorçage”.
  • Si tu est bleu mais que tu as la bombe, peu importe si tu as des câbles de désamorçage ou non, tu vas surement mentir, pour ne pas risquer que quelqu’un viennent couper le cable chez toi et tombe sur la bombe, ce qui fera perdre ton équipe.
  • Si tu est rouge, que tu as la bombe, tu vas tenter de bluffer en disant que tu as des câbles de désamorçage, même si tu n’en a pas, pour que quelqu’un viennent couper le câble correspondant.

Et toutes les autres situations te permettront de laisser libre court à ton imagination, et de décider si tu dois bluffer ou non.

C’est à ce moment là qu’on va compter le nombre de câbles de désamorçage annoncés et voir si l’on obtient le nombre souhaité qui doit être équivalent au nombre de joueur.

Si ca n’est pas le cas (et même si ça l’est en fait), il va falloir essayer de trouver qui est dans quelle équipe, et trouver qui ment !

cable de désamorçage
Time bomb : Bravo équipe Sherlock, vous avez trouvé un câble de désamorçage

Le premier joueur va décider d’aller couper le câble chez un joueur de son choix, qui va révéler la carte et la positionner au centre. Ce joueur va (si la carte révélée n’était pas la bombe) faire de même chez un autre joueur jusqu’à ce qu’un nombre de câble correspondant au nombre de joueur ait été coupé.

Tu comptes ensuite le nombre de cable de désamorçage trouvé, tu met tous les câbles coupés de côtés, tu reprend tous les câbles restant aux joueurs sans regarder et distribue à nouveau l’intégralité des câbles. Chaque joueur aura donc un cable de moins, et on entamera la deuxième manche sur le même concept, et jusqu’à la fin de la quatrième manche tant que la bombe n’est pas révélée ou qu’elle n’est pas désamorcée.

Pour les enfants ?

Nous n’allons pas dire que c’est une bonne chose d’apprendre à nos enfants à mentir, mais être capable de bluffer, de manipuler les autres joueurs dans un cadre fun et bienveillant est assez chouette. Le jeu force aussi à être capable d’analyser vraiment les actions et mots de chacun pour essayer de déterminer leur rôle, tout en cachant son propre jeu.

On se rappellera forcément de moments culte avec eux, où l’on sera même surpris de leur capacité à mentir et nous piéger : “Mais papa, t’as bien vu que j’étais un bleu comme toi, coupe mon dernier cable” … 🙂

Les parents, vous en pensez koa ?

Comme vous le voyez, jouer à TimeBomb est un jeu d’enfant, règle très simples et accessible, le plus dur étant de bluffer correctement pour cacher son rôle aux autres tout en essayant de mettre en place une stratégie pour faire exploser la bombe ou la désamorcer suivant votre appartenance.

Nous ne comptons plus le nombre de parties faites sur ce jeu ainsi que les fous rire occasionnés. C’est un succès à chaque fois, peu importe les joueurs, jeunes, vieux, gamer ou peu joueur, chaque partie est une occasion de rire énormément et de mettre une chouette ambiance.

C’est surement l’un des party games les plus simples et accessibles de ces dernières années et le plus facile à sortir. Chaque partie ne dépasse pas 10-15 minutes, et tu vas probablement les enchaîner !

Les enfants, vous en pensez koa ?

J’aime bien parce que des fois tu peux mentir, quand t’es Moriarty, comme par exemple quand t’as la bombe en disant que t’as le câble de désamorçage pour que la personne se fasse avoir. C’est un petit peu plus difficile quand t’es gentil.

Kylian (8 ans)

D’habitude j’aime pas forcément les jeux de bluff mais là c’est différent et la stratégie n’est pas la même…
Mais si vous êtes un très bon menteur ce sera vachement pratique pour jouer les rouges (méchaaaants), par contre suffit d’un mauvais coup, et plus personne ne vous croira, même lorsque vous jouerez les bleus (gentils). D’ou le côté « énervant » du jeu, après chacun sa façon de faire !
Et à force de jouer, tu vas adopter telles ou telles stratégies qui te permettront de renforcer ton côté de bluffeur, mais comme je disais, il suffit d’un coup bien vache et plus personne n’osera vous passez la main, mais ce n’est que mon avis !
Bref, rien de plus à dire mais surtout essayez-le je vous le dis vous allez adorer.

Célya (11 ans)

Au final, on en pense koa ?

Tellement simple et accessible
Fun à souhait
Diabolique

Très hasardeux quand même
Les parties de la poisse (La bombe sur le premier cable)

4 à 8 joueurs
15 minutes
8 et +
Par
Yusuke Sato
Distributeur
IELLO
Editeur
IELLO

A découvrir