Draw’n’Roll

Partager sur :

Draw’n’Roll, c’est koa ?

C’est un jeu de dessin avec des dés. Un party game original de déduction compétitif où il faudra dessiner un mot sur les 6 faces de son dé afin que les autres joueurs le devine, et que tu devines les mots sur les dés des autres joueurs ! C’est aussi le petit nouveau d’Antonin Boccara (Fiesta de los muertos, Par Odin!, Panic Island …) illustré par Simon Douchy chez Blue Orange pour 2 à 6 joueurs et des parties de 20 minutes environ.

Comment on joue ?

On distribue à chaque joueur :

  • un gros dé,
  • avec un feutre,
  • et une fiche plastifiée qui permettra d’écrire les mots des adversaires et de tenir les scores.

Les cartes comportant les mots sont recto verso et indique la difficulté de la partie (Vert = Facile, Orange = Difficile). Elles sont au nombre de 50, ce qui donne 200 thèmes disponibles.

Une fois la difficulté choisie, chaque joueur prend une carte mot et choisi l’un des deux mots dans sa langue sur la bonne couleur.

Le sablier est retourné. Chaque joueur devra devra dessiner sur les 6 faces de son dé le mot choisi. Les dessins doivent tous être différent sauf un que l’on peut réaliser deux fois, ne pas comporter de flèche, lettre ou mots.

Une fois le sablier terminé, les dés sont lancés sur la table, et les joueurs devront tourner autour de l’espace de jeu, et tenter de deviner les mots sans pouvoir toucher ou faire bouger les dés ! Il faudra écrire sur la couleur correspondant au dé du joueur, le mot deviné. Une fois tous les mots trouvé par un joueur, il comptera jusqu’à 10, pour qu’à la fin du compte à rebours la manche soit terminée.

Chaque mot trouvé rapportera 1 point à celui qui le trouve, et 1 point par bonne réponse à celui dont c’était le dé.

L’objectif est d’être le meilleur après 4 manches en cumulant les points gagnés.

Pour les enfants :

Les jeux avec des mots à deviner peuvent souvent poser problème aux plus jeunes, soit par manque de vocabulaire ou par manque de culture. Ici, l’avantage est qu’en demandant de dessiner, cela laisse libre cours à l’imagination et les enfants vont te surprendre dans cet exercice.

Faire 5 ou 6 dessins autour d’un thème n’est pas chose aisée. D’autant plus que des contraintes sont ajoutées : pas de lettres, pas de chiffres, pas de flèches ! Mais cela donnera des parties très drôle, surtout quand notre meilleur dessin se retrouve sur la face du dessous après lancé !

Il y a deux difficultés sur chaque carte (vert = facile, orange = difficile), ainsi que deux mots par face, de manière à s’assurer qu’un des mots soient connus ou plus facile à faire deviner. Nous retrouverons des mots plutôt drôle à dessiner, souvent issus de la culture populaire (films, séries, personnages …). Comment souvent avec des enfants, on autorisera à re-piocher la carte, si le mot parait trop complexe à dessiner pour eux.

Le matériel est bien pensé et ne laissera pas indifférent. Ces dés de très grande taille ultra coloré où la partie intérieure est légèrement renfoncée pour ne pas tacher la nappe ou le tapis et ne pas être effacé au moindre lancé. La partie effaceur des feutres est par contre assez raide. À voir si cela tiens la distance.

Une fois que tous les dessins sont réalisés et/ou le chrono dépassé, chaque joueur lance son dé, et nous devons nous levé pour tourner autour de la table avec notre fiche afin de trouver le plus vite possible les mots des adversaires. C’est une partie du jeu très marrante, puisque l’on va se pousser, tourner autour de la table, se pencher afin d’essayer d’observer le plus précisément possible et trouver chaque mot dessiné en un temps record. Puisque le premier joueur trouvant l’intégralité des mots lancera un compteur à partir de 10. Énervant pour les autres mais tellement jouissif pour celui qui le lance ! C’est probablement une partie que l’on peut passer en jouant avec des plus jeunes, pour éviter le côté frustrant et stressant.

Draw’n’Roll est un jeu que l’on recommande pour des parties en famille avec des enfants dès l’âge de 8 ans.

Les parents, vous en pensez koa ?

Dans la série des party games où l’on doit faire deviner des mots, nous avons désormais de quoi faire. Entre les récents et excellent coopératifs Just One ou La Fiesta de Los Muertos, nous avons plaisir à retrouver en Draw’n’Roll (du même auteur que La Fiesta de Los Muertos), un jeu de déduction compétitif cette fois avec un matériel original, puisque les mots devront être devinés grâce à des dessins réalisés sur notre dé !

Les parties sont rapides et très rythmés puisque seules 2 minutes seront disponible afin de réaliser 5 dessins (et un qu’on peut faire en double) sur nos 6 faces de dés. Ensuite, il faudra se lever et tourner autour de la table sans avoir le droit de bouger les dés qui auront été lancé par les joueurs afin de deviner les autres mots des adversaires. Un moment assez fun où ton sens de l’observation devra être mis à contribution pour trouver le plus rapidement possible tous les mots adverses avec les faces visibles.

La taille de la zone de dessin des dés, permet de niveler (vers le bas 🤣) les talents ou l’absence de talent de dessinateur de chacun, sachant que le temps ne permettra pas de toute façon de s’adonner à de l’art si l’on souhaite arriver à faire comprendre notre mot. Cela donnera des situations assez cocasses où l’on essaiera de comprendre ce que peuvent représenter les 5 dessins visibles d’un dé. Bien entendu, cela aurait pu marcher avec 5 dessins à dessiner sur une feuille, mais c’est quand même plus drôle et original avec ces dés qu’on prend plaisir à lancer en croisant les doigts pour qu’ils se retrouvent positionner avec nos plus grands chefs-d’œuvre sur les faces visibles.

Draw’n’Roll est donc un chouette jeu familial, plaisant et qui marche avec tout type de public. Pas non plus au niveau des prédécesseurs cités (Just One, Fiesta de los muertos …), il est tout de même une belle découverte dans le genre.

Les enfants, vous en pensez koa ?

Célya Sympa
Célya (13 ans)

J’aime beaucoup le concept de devoir dessiner sur les différentes faces du dé que l’on aura. Je trouve que ce concept rend le jeu super original, et c’est bien car ça ne tache pas la table lorsqu’on le fait rouler.

Puis parfois quand on lance le dé on ne tombe pas forcément sur les faces qui étaient les mieux faites, et ça arrive même que la face du dessous (celle masquée) était le meilleur dessin et celui qui aurait le plus aider à trouver le mot ! Pour ma part, je trouve que le temps pour trouver et écrire le mot des autres joueurs est trop court, nous devrions avoir plus de temps après que le premier joueur ait trouvé tous les mots.

C’est vrai que parfois certains mots proposés sur les cartes sont assez difficiles à deviner, comme à dessiner, mais du coup heureusement que l’on peut choisir entre les 2 mots proposés.

Sinon je ne sais pas vraiment quoi dire de plus mais c’est tout de même un très bon jeu, qui est assez drôle d’ailleurs !


Kylian Sympa
Kylian (9 ans)

J’aime bien Draw’n’Roll parce que j’aime beaucoup dessiner sur les dés, même s’il n’y a pas beaucoup d’espaces dessus. Il faut donc faire des petits dessins. Déjà les cartes vertes sont compliqués alors les oranges encore plus. Certaines fois à cause du temps, on n’arrive pas à faire beaucoup de dessin. Je ne sais pas comment fait Célya, elle dessine super bien et arrive à faire toutes ses faces dans le temps, alors que moi je fais des supers moches dessins et j’arrive pas à finir toutes mes faces ! Ça me fait quand on compte car on fini de trouver les mots, mais ça énerve ma sœur 😀 Et aussi, faut surveiller ma sœur car une fois elle a attrapé le dé pour regarder ce qu’il y avait dessous ! C’est énervant par contre quand ton meilleur dessin que tu as fait est en dessous de ton dé !

Au final, on en pense koa ?

Rapide à expliquer, et immédiatement fun à jouer.
Les gros dès de couleur pour dessiner, original à souhait.
Les thèmes autour de la pop culture où l’on doit regorger d’imagination pour les faire deviner.
La séquence de chaque manche debout à tourner autour de la table en poussant les autres.

Quand son meilleur dessin se retrouve sous le dé ! Rageant 🙂
Quand quelqu’un se met à compter alors que nous n’avons pas fini !
Ça devient vite un peu sale.

2 à 6
20mn
10 ans et +
Par
Antonin Boccara
Distributeur
Blackrock Games
Editeur
Blue Orange
Illustrateur
Simon Douchy

A découvrir